#Actualite #AidesAuxEntreprises #AuvergneRhoneAlpes #BonsPlans #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #AuvergneRhoneAlpes
Françoise Sigot
6 juin 2017 Dernière mise à jour le Mardi 6 Juin 2017 à 10:06

L’association qui accompagne les chefs d’entreprise à reprendre une activité après une faillite va ouvrir trois nouvelles antennes en Auvergne Rhône-Alpes

Guillaume Mulliez ©CEG – Guillaume Mulliez 

Chaque année, en France environ 60 000 chefs d’entreprise mettent la clé sous la porte.

« Un traumatisme personnel et financier », selon Guillaume Mulliez, pdg de Dimo Gestion, société basée à Lyon qui préside l’antenne régionale de l’association 60 000 rebonds. « Nous les accompagnons sur une période de deux ans », précise Guillaume Mulliez.

L’an dernier, en Auvergne Rhône-Alpes, 80 patrons ont pu bénéficier de l’aide de 60 000 rebonds qui parfait son maillage du territoire pour être encore plus efficace.

L’association finalise ainsi l’ouverture de nouvelles antennes à Bourg-en-Bresse, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand et un peu plus loin Mâcon et Dijon. Avec ces nouvelles bases locales, 60 000 rebonds pense pouvoir accompagner quelque 150 personnes cette année.

Un réseau de bénévoles

Pour aider ces patrons à rebondir, l’association mise sur son réseau de bénévoles, qu’elle décrit comme une « centrale de compétences » en soutien des entrepreneurs post-faillite pour les aider à rebondir plus vite et mieux que s’ils restent isolés. « 40 % s’orientent vers un emploi salarié et 60 % créent une nouvelle entreprise.

Leur accompagnement varie de 6 à 18 mois selon le projet choisi », précise Guillaume Mulliez. 60 000 rebonds se positionne également comme un laboratoire permanent du rebond post échec, avec pour volonté de faire évoluer en profondeur le regard sur l’échec en France. 

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.