#Bordeaux #Clinique #Medecine #NouvelleAquitaine #Sante #Bordeaux #NouvelleAquitaine
Denys Bédarride
18 août 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 18 Août 2022 à 07:08

Le service des urgences de la Polyclinique Bordeaux Rive Droite est amené à interrompre temporairement son activité de nuit, du 19 au 28 août, de 20h à 8h du matin, en raison d'un personnel médical insuffisant sur cette période.

?id=s6TwYs6zD7wcMqznN0Sq4v4ZgoJUxkk5

Durant cette période, les patients qui seraient tout de même amenés à se présenter aux urgences de la Polyclinique Bordeaux Rive Droite entre 20h et 8h seront accueillis par une Infirmière d’Accueil et d’Orientation et une Aide-Soignante qui auront pour mission d’identifier le motif de consultation, d’évaluer l’état clinique et d’orienter le patient en fonction du degré de gravité, en relation avec les services du 15 et les autres établissements de la métropole le cas échéant. Le service sera de nouveau opérationnel à compter du 28 août – 8h du matin. 

Cette décision a été prise par la direction de l’établissement, en lien avec l’ARS Nouvelle-Aquitaine, afin d’assurer la prise en charge de tous les patients dans les conditions optimales de qualité et de sécurité. 

A Bordeaux, le Groupe GBNA Polycliniques assure la prise en charge des patients au sein de deux services d’urgences répartis sur les deux rives de la métropole, à la fois à la Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine et à la Polyclinique Bordeaux Rive Droite.

Pour les Urgences faites le 15 mais attention sous tension 

Les urgences ont vocation à prendre en charge les urgences vitales qui nécessitent une réponse immédiate. Face à la dégradation de la situation sanitaire, il est important de rappeler à tous qu’avant de se rendre aux urgences, il est préférable de contacter le 15.

 

?id=t4Q9qMDapy3ziZIubZUXJeSgzMycbZrN

L’ARS déploie une campagne de communication et met l’accent sur quelques grands principes contribuant à un recours adapté au système de santé :

En journée, sauf en cas d’urgence, je contacte mon médecin

Il convient de rappeler le rôle pivot du médecin traitant dans le parcours de soins coordonné du patient. En journée, les patients sont invités à contacter, en priorité, leur médecin traitant (sauf en cas d’urgence vitale), afin de ne pas saturer les services d’urgences.

La nuit, le week-end ou en cas d’urgence, j’appelle le 15

La nuit, le week-end ou en cas d’urgence, les patients sont invités à contacter le 15 avant d’aller aux urgences. L’appel préalable au 15 permet, grâce à la régulation assurée par des médecins libéraux et hospitaliers, de bien orienter le patient par rapport à son besoin de prise en charge. Ainsi, en fonction de l’analyse de la situation, le patient pourra :

  •       Bénéficier de conseils médicaux au téléphone ;
  •       Ou être orienté vers le médecin de garde ;
  •       Ou être dirigé vers les urgences de l’hôpital ou de la clinique ;
  •       Ou faire l’objet de l’envoi d’une équipe médicale sur place.

L’application de ces grands principes est de nature à garantir une bonne orientation des patients et à contribuer ainsi à désengorger les services d’urgences, en limitant le nombre de patients se présentant spontanément dans ces services pour des motifs qui ne relèvent pas de l’aide médicale urgente. ”  indique l’Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.