#Aeroport #AeroportMarseille #BouchesDuRhone #DepartementDesBouchesDuRhone #Marseille #Mobilite #ProvenceAlpesCoteDAzur #Transport #BouchesDuRhone #Marseille #ProvenceAlpesCoteDAzur
Denys Bédarride
19 février 2022 Dernière mise à jour le Samedi 19 Février 2022 à 08:02

Le Département des Bouches-du-Rhône et les services de l’État ont conclu un accord pour lancer, à l’horizon fin 2022 – début 2023, des travaux d’aménagement routier pour améliorer la desserte de l’aéroport Marseille-Provence, en faveur des automobili

Un financement 100% départemental 

Les perturbations du trafic dans le secteur de l’aéroport Marseille-Provence sont récurrents et pèsent lourdement sur le quotidien des automobilistes, mais aussi sur les échanges économiques et sur l’attractivité du territoire.

?id=uxddRe0e41FDaPeGuoenRXqpRUFKxRyx

Pour les services de l’Etat, la desserte de l’aéroport est assurée par l’autoroute A7.

Pour le Département des Bouches-du-Rhône, ces liaisons routières sont assurées par la route départementale 20, elle-même connectée à la RD113, directement au Nord et via un tronçon de la RD9 au Sud.

Les dessertes routières de l’aéroport depuis et en direction de Marseille, les échanges entre la RD113 et l’autoroute A7, à proximité de Vitrolles, constituent un point noir, y compris pour les transports en commun, qui empruntent les mêmes itinéraires que l’ensemble des véhicules.

Dans le sens Aéroport-Marseille, l’entrée de la RD113 sur l’autoroute A7 est régulièrement saturée, notamment aux heures de pointe.

Dans le sens Marseille-Aéroport, des congestions sont également récurrentes sur l’A7, sous le tunnel des Pennes-Mirabeau, pour accéder à la bretelle de la RD113 permettant de rejoindre l’aéroport.

Les services de l’Etat et le Département des Bouches-du-Rhône travaillent donc en collaboration depuis plusieurs années pour fluidifier la circulation sur ce secteur.

?id=K7hcLq3Kv9lGMFR7lwzv8m0tIFZuXNNn

La Commission permanente du 20 octobre 2021 a donc validé une convention de maîtrise d’ouvrage et le financement total de l’opération (coût des études et des travaux) par le Département pour un montant total de près de 9 millions d’euros.

Pour quel planning ?

 

Les travaux du Département pour la réalisation des 2 bretelles de la RD113 vers l’A7 devraient débuter fin 2022 – début 2023 pour une durée de 10 mois (3 mois de préparation et 7 mois de travaux).

 

Pour ce qui concerne les travaux prévus par l’Etat, la durée des études préalables sera liée à la nature des autorisations administratives à obtenir qui ne sont pas encore complètement arrêtées. 

L’État prévoit cependant une mise en service avant l’été 2024. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.