#CHU #CHUMontpellier #Herault #Hopital #Innovation #MichaelDelafosse #Montpellier #Occitanie #Recherche #RechercheMedicale #Sante #Herault #Montpellier #Occitanie
Denys Bédarride
15 février 2022 Dernière mise à jour le Mardi 15 Février 2022 à 09:02

Le site unique de biologie, comme son nom l’indique, regroupera tous les laboratoires de biologie du CHU de Montpellier sur un seul et même site. Ce futur bâtiment aura une superficie de 15 000 m2 et sera sur 7 niveaux. Il sera situé au sein même du

La Recherche et l’Innovation sont clairement identifiés comme des axes forts de ce bâtiment dont l’ambition est de s’intégrer au projet Med Vallée porté par la Métropole et le CHU.

Le planning prévisionnel prévoit une livraison du bâtiment pour la fin 2023 et une installation progressive au cours du premier semestre 2024.

?id=dfqPh9yk2eKtdjYj8YI5mgWeix03mZgM

Pour une biologie d’excellence et performante

Ce projet, à vocation territoriale, répond à trois objectifs principaux. La rapidité, grâce à une centralisation des réceptions et préparation des analyses, puis un plateau d’urgence et de réponse rapide. L’excellence et le recours sur des étages dédiés aux différentes spécialités ainsi que les laboratoires de Biologie Médicales de Référence (LBMR) labellisés par le ministère. Enfin, un enjeu d’innovation et de recherche.

 

Une organisation par plateau technique

Ce regroupement au sein du CHU permettra d’obtenir des délais de rendu de résultats optimisés aussi bien pour les analyses courantes que pour les analyses spécialisées, en adéquation avec les besoins des cliniciens, grâce à des organisations plus efficientes depuis l’arrivée des tubes, la réalisation de techniques automatisées et la validation par les techniciens et biologistes de la spécialité.

L’organisation par plateau technique avec une mise en commun des équipements et des technologies les plus innovantes permettra d’améliorer la prise en charge du patient et d’assurer le rôle du CHU en tant que « biologie de recours ».

 

Un bâtiment sur 7 niveaux

Ce bâtiment regroupera sur 7 niveaux, l’ensemble des disciplines biologiques et des laboratoires du CHU : 

Le rez de jardin sera réservé au Département d’Ingénierie Cellulaire et Tissulaire, première étape des Médicaments de Thérapie Innovante (MTI) et le Centre de Ressources Biologiques (CRB) où sont conditionnés les échantillons du CHU à destination de la recherche.

Le rez-de-chaussée sera dédié à la réception des prélèvements et au Plateau d’Urgence et de Réponse Rapide. L’ensemble des prélèvements du CHU et des activités de recours au niveau régional (Groupement hospitalier de territoire, partenariat ICM, cliniques privées, etc.) arriveront sur ce point d’entrée unique. 

Le premier étage regroupera les disciplines Biochimie-toxicologie, immunologie et hématologie et comprendra une plateforme de cytométrie de flux et une plateforme de méthodes séparatives. 

Le deuxième étage sera consacré à l’anatomo-pathologie, la biopathologie et la cytogénétique.

Le troisième étage sera entièrement consacré à la génétique moléculaire.

Le quatrième étage regroupera les activités de microbiologie (virologie, bactériologie et parasitologie-mycologie) et comportera un laboratoire de sécurité de niveau 3.

 

La Recherche et l’Innovation

Outre la place dédiée au CRB, chaque niveau possède des espaces d’innovation pour des validations méthodologiques ou de preuve de concepts clinico-biologiques.

Le dernier étage, entièrement consacré à la recherche et l’innovation, est pensé comme un lieu d’échange et de coopération public-privé, doté de structures modulaires attractives pour les industriels de la région et hors-région.

 

En chiffres clés :

15 000 m2 sur 7 niveaux.

Activité en actes : 8.2 Millions d’actes par an.

Personnel du pôle : 240 Techniciens, 10 cadres de santé, 32 aides de labos, 40 ingénieurs, 52 secrétaires, personnel médical : 153 (internes compris).

 

Le montant HT travaux est de : 56,2 M€ soit 103M€ TDC (toutes dépenses confondues : Prévisionnel, imprévus, etc.).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.