#Actualite #Barcelone #BonsPlans #BuzzNews #Collectivites #Economie #Emploi #Entreprises #International #Recrutement #Barcelone
Janel Diane
19 juin 2017 Dernière mise à jour le Lundi 19 Juin 2017 à 09:48

Face à la frénésie de la période estivale, beaucoup d'entreprises sont à la recherche d'employés, afin de faire face à la demande. Des milliers postes à pourvoir !

Language-school-834138_960_720

1 000 postes à pourvoir rien qu’à Barcelone

La plateforme Infojobs a publié une liste de 1275 jobs d’été disponibles en Catalogne, dont 1.008 à Barcelone. Un panel d’offres non négligeable, dans la mesure ou tourisme et de la restauration enregistre une légère hausse cette année. 

C’est probablement pour cela que l’agence d’emploi Adecco a annoncé que, cette année, la campagne de recrutement d’été génère 12% d’emplois de plus cette année en Espagne. Ainsi, l’agence a lancée un processus de sélection pour recruter 135 personnes à Barcelone. Elle recherche notamment 100 agents civiques, et des gérants d’encaissement.

 

La frénésie du tourisme

Pour prévenir l’inévitable hausse du tourisme pendant la période estivale, les restaurants, les hôtels, et magasins recrutent massivement. L’afflux continuel de visiteurs dans les parcs d’attractions de Port aventura et de Ferrari Land incite également les responsables à chercher des employés pour l’été.

De la même manière, plusieurs enseignes de la grande distribution recrutent des milliers de personnes en Espagne pour les mois d’été. Carrefour, notamment, a annoncé que 6.700 postes étaient disponibles sur le pays, dont 90% pour les hypermarchés. 

Mercadona est également à la recherche d’employés: pour faire face à l’été, il recherche 7.000 personnes qui pourrait travailler entre juin et septembre, en gagnant 1.122 euros nets par mois.

Bien sûr, une bonne maîtrise de l’anglais et de l’Espagnol est souvent demandée, néanmoins, quelques entreprises recrutent des francophones. 

 

Pour en savoir plus sur Barcelone, découvrez nos vidéos inédites:

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *