#AgnesVerdierMolinie #Ales #Beaucaire #Chomage #Collectivites #Decideurs #Emploi #Entreprises #Formation #Gard #IFRAP #Nimes #Occitanie #PurpleCampus #Territoire #TransitionEnergetique #Videos #VieDesEntreprises #Nimes
Denys Bédarride
15 septembre 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 15 Septembre 2022 à 10:53

Pour sa dernière soirée dans ses locaux de la rue de la République, à Nîmes, la Chambre de commerce et d’industrie marquait sa rentrée économique devant un parterre de plus de 200 personnes. Une rentrée avec pour mots d’ordre : dialogue et projets. Reportage.

Un point de rencontre où l’on peut s’adresser directement à nos entreprises. Voilà comment Éric GIRAUDIER, le président de la CCI Gard, décrit ce rendez-vous annuel qui rythme l’année économique du territoire. « C’est bien d’avoir un certain nombre de marqueurs dans l’année, nous le voyons notamment sur la formation. » 

« C’est par la formation que l’on arrivera à enrayer le chômage, abonde André DELJARRY, Vice-Président CCI Occitanie et Président de Purple Campus, invité par la CCI Gard. L’important c’est que l’on puisse se prévaloir de ce qu’il se passe ici pour essayer de démontrer qu’on pourra passer de 9000 stagiaires formées sur la région à 12000 ou 15000 dans un temps assez proche ! » 

C’est tout l’enjeu de la mutualisation des efforts portés par la Chambre consulaire et tous les autres acteurs économiques locaux afin de répondre aux besoins des chefs d’entreprise.

Capture décran 2022 09 15 à 13.12.41

Maintenir le dialogue avec les collectivités

« Nous nous adressons aux mêmes personnes et sur les mêmes territoires, rappelle Éric GIRAUDIER. Nous avons un rôle d’accompagnateur, de facilitateur, à jouer pour un certain nombre de sujets et sur un certain nombre de projets. » 

Une vision partagée par le président de Nîmes Métropole, Franck PROUST : « C’est important de maintenir ce dialogue entre les entreprises et les collectivités parce qu’on sait que dans les périodes de crise c’est la commande publique qui soutient aussi le monde de l’entreprise. »

Capture décran 2022 09 15 à 10.41.46 2

Et avec lui, les territoires eux-mêmes comme l’estime Agnès VERDIER-MOLINIÉ, Directrice Générale IFRAP (Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques), invitée à apporter son éclairage lors de cette rentrée économique. « Nos territoires méritent d’avoir des entrepreneurs qui se transmettent plutôt qu’une vision du capitalisme hyper financier incapable de conserver les entreprises sur place. » 

Faire avancer les entreprises du Gard c’est précisément ce qu’ambitionne le président de la Chambre de commerce pour créer « localement » de la valeur.

Changement de locaux pour la CCI

Implantée rue de la République depuis 1936, la Chambre consulaire devrait déménager en 2024 avec une volonté d’adapter son nouveau siège aux exigences énergétiques, comme nous l’explique Éric Giraudier : « Il faut penser l’avenir : ce sera un bâtiment positif en énergie, qui aura de la géothermie mais pas de climatisation et qui sera exactement aux normes de ce qu’on attend, demain, d’un bâtiment public. » 

Capture décran 2022 09 15 à 13.13.03

Résultat : le coût d’énergie de fonctionnement ne devrait pas venir peser sur cette future Chambre de commerce « et donc ne viendra pas peser sur les entreprises du Gard. » Notez que ces locaux seront installés boulevard Salvador Allende, sur le parc Georges Besse, à dix minutes des zones économiques de Nîmes (Saint-Césaire, Kilomètre Delta, Grézan). De quoi permettre au centre-ville d’être voué à d’autres activités et projets tels que le futur Palais des Congrès.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.