#AuvergneRhoneAlpes #Emploi #Grenoble #Investissement #Isere #Recrutement #VieDesEntreprises #AuvergneRhoneAlpes #Grenoble #Isere
Robert FAGES
8 avril 2022 Dernière mise à jour le Vendredi 8 Avril 2022 à 07:04

L’entreprise iséroise étend ses moyens de production pour se préparer à produire en grand volume des substrats semi-conducteurs innovants en carbure de silicium (SiC) destinés aux véhicules électriques et aux marchés industriels.

Soitec, leader mondial dans la conception et la production de matériaux semi-conducteurs innovants, basé à Bernin, près de Grenoble (Isère), s’apprête à construire une nouvelle unité de fabrication.

Elle sera située à proximité du siège social de l’entreprise et représente un investissement de plus de 200 millions d’euros.

Cette nouvelle unité de fabrication qui était en concurrence pour être installée à Singapour et dont le début des travaux est programmé dans les jours qui viennent devrait générer la création de 400 nouveaux emplois directs d’ici à trois ans.

Elle sera destinée principalement à la fabrication de nouveaux substrats en carbure de silicium répondant aux défis majeurs des marchés du véhicule électrique et de l’industrie.

Cette extension permettra également de soutenir les activités de Soitec dans le domaine du silicium sur isolant. La nouvelle usine produira des substrats SmartSiC innovants, développés par Soitec au sein du Substrate Innovation Center situé au CEA-Leti à Grenoble en utilisant la technologie brevetée SmartCut de Soitec.

?id=HdnyulQfE0xqHBlDnXSFoIiNsRZuTmzv

?id=htGJ4YHzgsD9ziS07Wz49gUwHMqvyXLW

Les puces électroniques construites à partir de ce type de substrats offrent aux systèmes d’alimentation électrique des gains significatifs en termes de performance et d’efficacité énergétique.

La nouvelle génération de substrats en carbure de silicium apporte une valeur ajoutée considérable pour les applications industrielles et les véhicules électriques.

Elle permet d’augmenter leur autonomie, de raccourcir leur temps de charge et de diminuer leur coût. Avec ses produits SmartSiC, Soitec s’est engagé auprès des principaux fabricants de composants en carbure de silicium et vise à générer ses premiers revenus au second semestre de l’année civile 2023.

« Nous prévoyons que d’ici 2030, environ 40% des nouvelles voitures seront électriques. Notre solution SmartSiC, unique, hautement performante, durable et compétitive en termes de coûts, répond aux défis industriels, contribue à optimiser l’efficacité énergétique et accélérera l’adoption des véhicules électriques » déclare Paul Boudre, directeur général de Soitec qui ajoute :

« Cet investissement est une étape majeure pour nous car SmartSiC est appelé à être un autre moteur de croissance pour Soitec, et un élément moteur de la transformation des marchés automobile et industriel ». Soitec achète des tranches de silicium aux fabricants de silicium qui ont fondu, façonné et découpé en tranches le silicium brut.

?id=lx513eMXRFP47A5AugdPMd3ojnGQaO8i

Soitec utilise ses technologies de pointe (principalement la technologie Smart Cut) pour intercaler une couche de matériau isolant entre chaque couche d’oxyde de silicium et fabriquer des plaques de silicium sur isolant.

Puis, elle revend ces tranches aux fabricants de circuits intégrés. Avec plus de 3 500 brevets, elle mène une stratégie d’innovations disruptives pour permettre à ses clients de disposer de produits qui combinent performance, efficacité énergétique et compétitivité.

Soitec compte des sites industriels, des centres de R&D et des bureaux commerciaux en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

Soitec est pleinement engagé vers un développement durable. Soitec c’est 20% de l’effectif en R&D ; 2 000 collaborateurs dont 1 600 en France ; 73% de cadres, ingénieurs et techniciens ; une moyenne d’âge de 39,5 ans ; 33,6% de femmes dans l’effectif.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.