#AuvergneRhoneAlpes #Environnement #Grenoble #Innovation #Isere #MetropoleDeGrenoble #StartUp #Textile #VieDesEntreprises #AuvergneRhoneAlpes #Grenoble #Isere
superadmin
18 juin 2022 Dernière mise à jour le Samedi 18 Juin 2022 à 07:06

Karim et Raouf Medimagh, tous deux docteurs en chimie, ont fondé Recyc’Elit, une startup innovante qui recycle tous les types de déchets et de matériaux à base de PET (PolyéthylèneTérephtalate) difficiles (colorés, opaques, barquettes multicouches) e

?id=1xCIuEvNDryjHOtzxcjXU9TMeTCSxZr9

Dans le cadre du Challenge Innovation, l’appel à projets organisé depuis 11 ans par REFASHION, l’éco-organisme de la Filière Textile, la startup Recyc’Elit, implantée à Chasse-sur-Rhône, a été distinguée pour son innovation autour de l’éco-dépolymérisation des textiles usagés, un procédé de recyclage chimique pionnier en Europe.

Plus de trente sociétés françaises et internationales ont manifesté leur intérêt pour le Challenge Innovation, mais seulement 5 projets ont finalement été retenus parmi lesquels AURAreFIL, porté par Recyc’Elit. 

Son ambition : adapter son procédé de recyclage chimique pour transformer des textiles à base de polyesters (purs et en mélange) usagés non-réutilisables en fils polyesters recyclés dans la région Auvergne Rhône-Alpes.

Grâce à sa candidature au Challenge Innovation de Refashion, cette jeune société s’est associée au pôle de compétitivité Techtera et à Grenoble Alpes Métropole et ont monté le projet AURAreFIL.

 

Comment ça marche ?

Leur procédé breveté de recyclage moléculaire permet de dépolymériser le PET afin d’obtenir les deux monomères d’origine à savoir :

– le diméthyle Téréphtalate (DMT)
– le monoéthylène Glycol (DMT MEG)

Ces deux composés obtenus peuvent redonner du polyester (PET) vierge de qualité alimentaire ou premium selon un cycle infini.

Au cœur de ce processus de transformation chimique, l’impact environnemental occupe une place prépondérante.

En Europe, la startup française est pionnière dans la technologie chimique d’éco-dépolymérisation dans le recyclage du PET. Un premier minidémonstrateur verra le jour fin 2023.

Un procédé dupliqué sur les textiles usagés non-réutilisables

Son ambition : adapter son procédé de recyclage chimique pour transformer des textiles à base de polyesters (purs et en mélange) usagés non-réutilisables en fils polyesters recyclés dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

A terme, ce modèle pourra ainsi être dupliqué dans d’autres régions à l’échelle nationale et internationale.

Sachant que plus de la moitié du PET consommé dans le monde est destinée au marché du textile, Recyc’Elit a intégré dans sa stratégie de développement le traitement des déchets textiles.

Grâce à sa candidature au Challenge Innovation de Refashion, cette jeune société s’est associée au pôle de compétitivité Techtera et à Grenoble Alpes Métropole et ont monté le projet AURAreFIL.

Techtera coordonnera ce projet visant à créer une filière locale autour de la production d’un fil polyester recyclé de haute qualité. Grenoble Alpes Métropole fournira le gisement textile trié.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.