MdT Lyon Aerien
#Culture #LaurentWauquiez #Musee #RegionAuvergneRhoneAlpes #AuvergneRhoneAlpes #Lyon
Denys Bédarride
23 janvier 2023 Dernière mise à jour le Lundi 23 Janvier 2023 à 11:20

Laurent Wauquiez le Président de la Région a dévoilé ce 16 janvier ce que va devenir le Musée des Tissus et des Arts Décoratifs repensé par le célèbre architecte Rudy Ricciotti : « La renaissance du Musée des tissus pour lui redonner la place centrale qu’il mérite, afin d’offrir aux Lyonnais un grand lieu de culture qui retracera notamment la riche histoire de la soierie. Un musée qui se veut ouvert sur la ville, un lieu de vie pour les Lyonnais. »

Créé au XIXe siècle pour accompagner l’industrie de la soie, du textile, mais aussi de la chimie et d’autres domaines, le Musée des Tissus et des Arts Décoratifs accueille une collection textile unique au monde, de l’Antiquité à nos jours, qui attire les visiteurs, les passionnés du monde entier.

Ce musée, témoin de la longue histoire que Lyon entretient avec les tissus, a failli disparaitre comme ont disparu de nombreuses entreprises du secteur. Son propriétaire historique, la CCI Lyon Métropole-Saint-Étienne-Roanne, a su transmettre le relais avec l’appui des professionnels réunis au sein d’UNITEX. La Région Auvergne- Rhône-Alpes œuvre désormais pour rendre au musée sa juste place, l’ouvrir au plus grand nombre, tout en le maintenant au cœur de la presqu’île de Lyon dans un cadre historique exceptionnel. Il incarne la vision de la culture portée par la Région, à savoir une culture populaire, exigeante, ouverte à tous et fière de son histoire.

Musee textile lyon 3

Le musée des Tissus conserve une des plus riches collections de textiles au monde, estimée à 2,5 millions d’œuvres, témoins de 4 500 ans d’histoire, de l’Antiquité à nos jours, comprenant les tissus de tous les continents. Il retrace notamment les 4 siècles de traditions de la soierie lyonnaise. Le musée des Arts décoratifs possède lui aussi, des trésors en quantité extraordinaire.

Parmi les trésors déjà identifiés, une tunique datant de l’Egypte ancienne, des tissus fabriqués pour les Empereurs Napoléon Ier et Napoléon III, une exceptionnelle collection de textiles byzantins, le pourpoint de Charles de Blois, une tenture de la chambre du Roi Louis XV…

Depuis la reprise par la Région, déjà plusieurs expositions ont été organisées symbolisant le nouvel élan donné au Musée des tissus : Olivier de Serres en 2019, Yves Saint Laurent en 2019-2020, exposition qui a rencontré un immense succès avec près de 80 000 visiteurs, Vivienne Westwood en 2020.

Musee textile lyon 2

Aujourd’hui, avec le projet de Rudy Ricciotti, le musée ouvre une nouvelle page de son histoire. Pour le bien-être de ses visiteurs et la préservation des collections, il était temps d’engager la construction d’un grand musée du XXIe siècle.

Plus fonctionnel, plus ouvert, plus accueillant le nouveau musée des Tissus sera accessible à tous les publics et proposera de nouveaux espaces pour approfondir ses connaissances, stimuler sa créativité ou tout simplement se restaurer ou profiter d’un cadre exceptionnel.

Ce projet abouti, dont les esquisses ont évolué, répond à plusieurs enjeux. Il s’insère dans le Plan local d’urbanisme de la Ville de Lyon et permet garantir toutes les fonctionnalités d’un musée moderne avec de grandes surfaces d’exposition. Tout en respectant la signature architecturale présentée au concours, le projet « Renaissance du Musée des tissus » présente quelques nouveautés comme un gabarit global moins important ou encore un réel effort de verdissement de la parcelle (toit et jardins).

MdT Vue depuis la Rue

Une nouvelle esquisse pour une meilleure intégration

La Région a souhaité entendre les attentes des riverains exprimées dans le cadre de l’enquête publique et a diminué son programme pour les travaux, en réduisant la surface totale du Musée de 1300m2. L’impact de cette réduction reste très mesuré grâce à l’externalisation de l’atelier de restauration et les réserves des œuvres textiles. La modification de surface conduit en parallèle à une diminution des hauteurs de l’ensemble des bâtiments :

En termes de surface, le projet est dessiné avec une surface totale de 5516m2. Pour autant, les priorités en termes d’espace et de fonctionnalités sont respectées :

MdT Lyon Jardin Villeroy

Le projet « Renaissance du Musée des tissus » : un musée qui se veut ouvert sur la ville, un lieu de vie pour les Lyonnais 


Le projet architectural de Rudy Ricciotti propose de distribuer les espaces de la façon suivante :

Musee lyon textile


Le projet « Renaissance du Musée des tissus » : un projet moderne qui respecte l’histoire des lieux 


L’esquisse nouvellement adaptée s’inscrit dans la continuité : 




Laurent Wauquiez a précisé : « Lorsque nous avons fait le choix de reprendre en main le Musée des tissus de Lyon, nous avons refusé de voir ce musée disparaître. Nous avons aujourd’hui l’ambition d’en faire un lieu de culture moderne, à la hauteur de la richesse de ses collections et de toute l’histoire qu’il incarne. Il faut se rendre compte de la chance que nous avons d’avoir ce lieu qui concentre toute une tradition qui a fait la grandeur de Lyon et de notre région, un lieu unique au monde. Avec ce projet, nous poursuivons la renaissance du Musée des tissus afin de lui redonner la place centrale qu’il mérite, afin d’offrir aussi aux Lyonnais un grand lieu de culture qui retracera notamment la riche histoire de la soierie. Plus qu’un projet architectural, marqué du talent de Rudy Ricciotti, les investissements de la Région permettront de donner un nouvel élan au Musée des tissus pour en faire un haut-lieu de la culture et de notre patrimoine. »  

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *