#AuvergneRhoneAlpes #Emploi #EmploiFormation #Formation #Lyon #MetropoleDeLyon #TransitionEcologique #TransitionEnergetique #AuvergneRhoneAlpes #Lyon
Denys Bédarride
15 juin 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 15 Juin 2022 à 09:06

Dans le cadre de ses missions, la Maison Métropolitaine d’Insertion pour l’emploi (MMI’e) organise annuellement depuis 2013, une « Semaine de l’Emploi Vert » ayant pour but de sensibiliser le public aux métiers de la Transition Ecologique, valoriser

?id=OQJB8Sx2HU6BuyzdRCmrdK6Oy5WEygHd

La « Quinzaine des Emplois de la Transition Écologique » se tient jusqu’au vendredi 24 juin 2022.

Depuis maintenant 2 ans, la MMI’e a décidé d’élargir le périmètre de cette semaine et de la transformer en « Quinzaine » avec une aura métropolitaine plus globale.

Elle prendra la forme d’une vingtaine de rendez-vous proposés aux demandeurs d’emploi, aux référents emploi/insertion et aux entreprises de toute la Métropole, autour des métiers de la transition écologique.

La transition écologique est une évolution vers un nouveau modèle économique et social qui apporte une solution globale et pérenne aux grands enjeux environnementaux de notre siècle et aux menaces qui pèsent sur notre planète.

Opérant à tous les niveaux, la transition écologique vise à mettre en place un modèle de développement résilient et durable qui repense nos façons de consommer, de produire, de travailler et de vivre ensemble.

Elle est déployée autour des cinq grands piliers que sont le Bâtiment, la Mobilité, les Energies renouvelables, la Résilience du territoire et l’Economie circulaire et représente 4 millions d’emplois en France, que les demandeurs d’emploi pourront découvrir dans le programme de la #QETE2022.

Les changements dans nos façons de vivre et d’aborder le futur impactent positivement l’emploi à un point ou Pôle Emploi et l’ADEME notent une augmentation annuelle de 17.5% de recrutements dans les métiers verdissant.

A l’horizon 2035, 340 000 nouveaux emplois auront été créés, tous niveaux de qualification confondus. Logements pour tous, végétalisation, énergies vertes, déplacements doux, réparation, lieux collectifs, toutes ces thématiques qui transforment nos vies quo- tidiennes créent de l’activité, créent des synergies et contribuent au changement de nos sociétés pour les rendre plus durables.

?id=aFCCu4PJUFH9A25pfdkLhjH8IPMlnJAl

Dans cet écosystème, la MMI’e s’efforce de faciliter l’émergence et la connaissance des métiers d’aujourd’hui et de demain, elle favorise la co-construction de parcours de formation et contribue à l’interconnaissance globale de l’environne- ment partenariale de la transition professionnelle, écologique et sociale.

« La Métropole de Lyon se mobilise pour la transformation écologique et travaille concrète- ment à relever ce défi avec les acteurs socioéconomiques du territoire. Pour cela, elle accompagne et encourage les entreprises dans l’évolution de leurs pratiques et les sensibilise par exemple grâce à un outil unique de mesure d’impacts qui auto-évalue et les aide à abaisser entre autres leur impact carbone.

La Métropole de Lyon engage également sa responsabilité à travers sa politique d’achats publics pour accélérer la structuration de filières d’activités répondant à la fois aux enjeux de préservation de la biodiversité et des ressources, à une juste répartition de la valeur et au développement de l’emploi pour tous.

C’est ce qu’elle fait aujourd’hui en portant son Schéma de Promotion d’Achats Respon- sables co-construit avec les acteurs économiques du territoire afin de réfléchir ensemble à l’intégration des critères de justice sociale, de viabilité environnementale et de souveraineté économique. » a déclaré Émeline Baume, 1ère vice-présidente à la Métropole de Lyon déléguée à l’Économie, l’Emploi, le Commerce, le Numérique et la Commande publique et Vice-présidente de la Maison Métropolitaine d’Insertion pour l’emploi

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.