#Aeronautique #AerospaceValley #CCIOccitanie #EcomnewsMed #Economie #Maroc #Occitanie #Toulouse #Maroc #Occitanie #Toulouse
Robert FAGES
16 mars 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 16 Mars 2022 à 08:03

Sous l’égide du ministère de l’Industrie et du Commerce, la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM), installée à Casablanca, en partenariat avec l’Ambassade du Royaume du Maroc en France, l’AMDIE (Agence Marocaine de Développeme

?id=l0knz7DxwxEEihsTdWm2AKkGmkdpXTOz

Après Paris et Essaouira, cette journée sera la 3e étape d’un cycle de rencontres visant à mettre en avant le potentiel de co-investissement régional et sectoriel entre le Maroc et la France.

En effet, les Journées économiques Maroc-France, dont le lancement a eu lieu le 8 octobre dernier à Paris, sillonnent les différentes régions de France et du Maroc afin de mettre en lumière les secteurs clés de coopération.

Ce cycle de rencontres vise à dynamiser et fluidifier les échanges économiques entre le Maroc et la France et on vocation à souligner la position stratégique du Maroc en tant que hub vers l’Afrique dans un contexte où le Royaume déploie son nouveau modèle de développement.

Ainsi, l’objectif est d’accompagner les entreprises qui souhaitent développer leurs activités à l’international tout en encourageant les synergies entre opérateurs économiques.

« La journée économique Maroc-France de Toulouse permettra aux opérateurs économiques des deux pays de travailler sur de nouveaux projets de partenariat, d’import-export, de co-investissement, d’échanges commerciaux voire d’implantation autour de l’écosystème aéronautique, qui représente une activité à fort potentiel de croissance et surtout un écosystème clé de coopération déjà bien établie entre nos deux pays », souligne Jean-Charles Damblin, directeur général de la CFCIM qui poursuit :

« Cette journée sera riche en solutions et rencontres. Elle permettra aux entreprises marocaines et françaises participantes de bénéficier d’un programme d’excellence avec, au menu, des rencontres de haut niveau animées par des intervenants prestigieux, un village conseil en plus des conférences thématiques autour de la décarbonation, de la formation, de la supply chain et des leviers de financement. Des rendez-vous d’affaires, des moments de convivialité et des visites de sites sont également au programme, notamment l’usine emblématique d’Airbus »

?id=M4qx4ryyag6SuFGjB5PWV9wRyZ4yQKJw

Après la crise du Covid-19, le secteur aérien et aéronautique connait un redémarrage accéléré.

Au Maroc, selon le GIMAS, il représente un écosystème de 142 entreprises employant 17 500 salariés et réalisant 1,9 milliard de dollars à l’export avec un taux d’intégration local de 38 %.

Le secteur aéronautique et spatial constitue la première industrie de la Région Occitanie avec plus de 1 000 fournisseurs, sous-traitants, bureaux d’études et 98 000 emplois. Toulouse abrite non seulement le siège mondial d’Airbus Group, mais également le quartier général du pôle de compétitivité Aerospace Valley.

Par ailleurs, la région est aussi le premier pôle français d’enseignement supérieur et de recherche en aéronautique, les trois-quarts des ingénieurs français y sont formés. Le spatial représente 48 000 emplois en Europe.

La moitié de ces effectifs est concentrée en France dont 15 000 en Occitanie, qui constitue un pôle d’activités économiques majeur dans le domaine.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.