#AnalyseEconomique #Cadres #Croissance #DemandeursDEmploi #Emploi #Entreprises #Industrie #Informatique #NouvelleAquitaine #RechercheEtDeveloppement #Recrutement #Ukraine #VieDesEntreprises #NouvelleAquitaine
Denys Bédarride
18 mai 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 18 Mai 2022 à 07:05

Avec 12790 recrutements de cadres réalisés en 2021 en Nouvelle-Aquitaine, le marché a quasiment retrouvé son niveau d’avant-crise (13180 réalisés en 2019) et enregistre une hausse de + 14 % par rapport à 2020. En 2022, 13 400 pourraient être recrutés

?id=159yBWzNOH1BGO7UtfBQWRUSFJew7eFa

En 2022, la confiance des entreprises se voit impacter par le climat d’incertitude lié aux conséquences sur leur activité, de la guerre en Ukraine.

En Nouvelle-Aquitaine, 13 400 cadres devraient être recrutés soit un niveau qui dépasse celui de 2019, année de forte dynamique pour l’emploi cadre.

« 2021 une dynamique de recrutement très positive en Nouvelle-Aquitaine, 2022 des prévisions bien orientées mais d’ores et déjà infléchies par les conséquences de la crise internationale » indique Danielle Sancier, la déléguée régionale Apec Nouvelle-Aquitaine.

12790 recrutements réalisés en 2021, un nombre de cadres en hausse : +2%

Avec 12790 embauches réalisées en 2021, la région Nouvelle-Aquitaine se situe au 6e rang des recrutements de cadres pour 2021, derrière l’Occitanie, devant Les Pays de La Loire et progresse de +14% par rapport à 2020. En comparaison, 269100 recrutements ont été réalisés au niveau national, soit une hausse de 18 % par rapport à 2020, et un quasi-retour au niveau d’avant-crise.

En Nouvelle-Aquitaine, les fondamentaux de l’emploi cadre restent inchangés : les secteurs des services et de l’industrie concentrent la plus grande part des embauches de cadres, avec respectivement 56% et 21% des recrutements réalisés. Les cadres relevant des fonctions commerciales, études-R&D et production industrielle et de chantier restent les plus recherchés par les entreprises du territoire.

?id=tj6mlhKEQY1P2qXGfeA9Eok3ZTzuQs4N

Par ailleurs, 30% des entreprises ont recruté un cadre de moins de 5 ans d’expérience en 2021, 17 % des embauches ont concerné les moins d’1 an d’expérience, un signal encourageant alors même que les jeunes diplômé·e·s retrouvent enfin des niveaux d’insertion identiques à l’avant-crise1.

Enfin, 7 recrutements sur 10 ont été réalisés par des PME contre 3 recrutements sur 10 par des ETI et grandes entreprises.

Fin 2021 le nombre de cadres est en progression de 2% en Nouvelle-Aquitaine pour atteindre 244 670 cadres versus 239 970 fin 2020. La création nette d’emploi cadre est de 4700.

2022, une dynamique relative de l’emploi cadre

Au 1er trimestre 2022, au national, la part des entreprises ayant recruté des cadres a progressé de 13 % par rapport au trimestre précédent, en prolongement avec la dynamique de recrutements de cadres 2021.

En Nouvelle-Aquitaine, sur le 1er trimestre 2022, une progression du nombre d’offres d’emploi cadre dépassant le niveau d’avant-crise est observée (+ 26 % par rapport au 1er trimestre 2019), avec une prépondérance pour les métiers du développement informatique qui concentrent le plus d’offres d’emploi avec 792 offres publiées, suivi des métiers de la comptabilité 566 et de l’audit et expertise comptable 405.

Le secteur des activités informatiques reste le plus gros pourvoyeur d’emploi cadre pour la région avec 1467 offres d’emploi cadres diffusées au 1er trimestre 20222.

Au niveau hexagonal, l’année 2022 devrait connaitre un léger fléchissement dû à un climat d’incertitude. Les aléas liés au conflit ukrainien pourraient impacter la croissance et, à date, selon les estimations de l’Apec, les entreprises prévoient de recruter 282 000 cadres. Premier signe, seules 72 % des entreprises ont l’intention de recruter au moins un cadre au 2e trimestre 2022 (-6 points vs le T1 2022).

En Nouvelle-Aquitaine, cela se traduit aussi par des prévisions de volumes de recrutements qui dépasseraient néanmoins les niveaux de 2019. Les entreprises du territoire envisageraient de recruter 13 400 cadres, une progression de +5% par rapport à 2021.

?id=pSys377DnALuvZLoxQYj49bIlZ6ye4AG

Des difficultés de recrutement qui perdurent

Au 1er trimestre 2022, au national, 69 % des entreprises qui ont recruté au moins 1 cadre déclarent avoir eu du mal à trouver le profil recherché. 8 entreprises sur 10 qui ont l’intention de recruter au moins 1 cadre au 2e trimestre 2022, anticipent encore des difficultés de recrutement.

En Nouvelle-Aquitaine, comme dans de nombreux territoires, les compétences cadres à forte expertise technique sont très recherchées et soumises à de fortes tensions, notamment en recherche & développement, dans l’ingénierie, la sphère industrielle, la comptabilité.

Pour surmonter les difficultés qu’elles rencontrent, les entreprises devront activer plusieurs leviers.

« Pour vaincre les difficultés de recrutement, il faudra jouer sur plusieurs terrains à la fois : la formation, la mobilité, l’attractivité, …mais aussi changer de regard et adapter des pratiques de recrutement parfois trop « formatées » et pas assez inclusives, alors que beaucoup de compétences demeurent sous-employées chez les plus anciens comme chez les plus jeunes », conclut Danielle Sancier déléguée régionale Apec Nouvelle- Aquitaine.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.