#Analyse #AnalyseEconomique #BTP #CCINouvelleAquitaine #Economie #Emploi #Industrie #NouvelleAquitaine #NouvelleAquitaine
Denys Bédarride
21 février 2022 Dernière mise à jour le Lundi 21 Février 2022 à 09:02

La reprise s’est confirmée au 2nd semestre 2021 mais des contraintes liées à l’approvisionnement et au recrutement se traduisent par des contrastes entre les secteurs. L’industrie, le BTP et le commerce stabilisent ou poursuivent l’évolution positive

Face à la 5ème vague de Covid, les perspectives en ce début d’année restent prudentes. Malgré tout, 78% des dirigeants interrogés sont confiants en l’avenir.

La CCI Nouvelle-Aquitaine vient de publier le baromètre économique de la Nouvelle-Aquitaine et tire le bilan du 2ndsemestre 2021 et les prévisions pour le 1er semestre 2022*. 

?id=9xAt221katzwuPCBYAtg1GzFpIApudjg

Des indicateurs positifs tous secteurs confondus

7 entreprises sur 10 observent une hausse ou un maintien de leur chiffre d’affaires. 30% ont vu leur carnet de commandes augmenter. Pour 68% des dirigeants, la situation de leur trésorerie est stable voire favorable (contre 56% au 1er semestre). La part des entreprises ayant investi au 2nd semestre 2021 est de 30%. 

D’importantes difficultés de recrutement

Près d’une entreprise sur 3 a exprimé avoir eu des besoins de recrutement au 2nd semestre 2021. 70% d’entre elles déclarent avoir rencontré des difficultés pour embaucher. Pour plus de la moitié, cela a affecté le niveau d’activité de l’entreprise. Ces difficultés concernent 85% des dirigeants du BTP et 80% du CHR. 

?id=kNjUE1yjs9EHrcBCoUlMyUaGOUXpqMiB

Des dirigeants confiants en l’avenir de leur activité

Malgré des disparités selon les secteurs et les territoires, 78% se disent confiants et 37% envisagent d’investir au 1ersemestre 2022. Les prévisions des entreprises du BTP et des services sont plutôt à la stabilité, à l’inverse du commerce et des CHR qui sont moins optimistes. Les industriels restent quant à eux prudents en raison des marges toujours dégradées. 

Zoom sur la hausse des prix de l’électricité

Une enquête flash a été réalisée fin janvier auprès de 1 840 entreprises régionales. 8 sur 10 ont indiqué que la hausse des prix de l’électricité impacte ou impactera leur activité en 2022 (86% pour le commerce et 84% pour l’industrie) et dégradera la trésorerie. 

*Ces indicateurs ressortent de l’enquête de conjoncture réalisée par la CCI Nouvelle-Aquitaine en partenariat avec les CCI territoriales. Près de 3 600 entrepreneurs de la région ont répondu à l’enquête menée du 4 au 19 janvier 2022. 

 

Étude téléchargeable sur nouvelle-aquitaine.cci.fr

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.