Declinaisons regionales de letude IFOP pour la FBF Les Francais leur banque leurs attentes 2023
#AnalyseEconomique #Banque #Economie #Emploi #Entreprises #Occitanie
Denys Bédarride
17 April 2023 Dernière mise à jour le Monday, April 17, 2023 At 10:30 AM

À l’occasion de son assemblée générale du 28 mars, le Président du Comité des banques FBF Occitanie Christophe Le Pape a accueilli Maya Atig, Directrice générale de la Fédération bancaire française et des représentants du monde économique régional afin d’échanger sur l’accompagnement de l’économie occitane par les banques du territoire, l’image de celles-ci auprès des habitants de la région et les enjeux de recrutement de la profession.

Le financement de l’économie

Avec près de 190 milliards d’euros de financement, les banques d’Occitanie sont fortement engagées et mobilisées pour accompagner leurs clients particuliers et entreprises dans tous leurs projets : les crédits à l’économie progressent ainsi de 6,1% sur un an. Parmi ceux-ci, les crédits immobiliers pour les particuliers s’élèvent à plus de 94 milliards d’euros et sont en hausse de 5,3% sur un an.

Les entreprises de toute taille peuvent également poursuivre leur développement grâce aux crédits d’équipement qui poursuivent une forte dynamique avec une hausse de plus de 9% sur l’année.

L’image des banques auprès des habitants d’Occitanie

La 4ème étude « Les Français, leur banque, leurs attentes » réalisée par la Fédération bancaire française (FBF) et l’institut français d’opinion publique (IFOP) auprès des Occitans montre leur vision de la banque : 90% d’entre eux ont une bonne image de leur agence, 85% une bonne image de leur banque, et 86% de leur conseiller.

La participation des banques à la vie quotidienne et locale est d’ailleurs reconnue et considérée comme centrale pour 82% des répondants. L’étude montre que les banques sont largement considérées comme des acteurs indispensables au développement des territoires et essentiels à la vie locale.

L’image de l’industrie bancaire française se consolide encore sur les actions menées pendant la crise sanitaire et sur sa capacité de résilience. Ainsi 74% des habitants de l’Occitanie considèrent que les banques sont un atout pour l’économie du pays et qu’elles sont résilientes. Ils sont d’ailleurs 82% à déclarer que le secteur bancaire est stratégique, le plaçant en troisième position derrière l’alimentation et l’industrie pharmaceutique, à égalité avec l’agriculture.

Les banques sont des employeurs locaux de premier plan.

Avec leurs 3 700 agences et leurs services centraux, les banques occitanes emploient près de 20 000 salariés et recrutent chaque année pour maintenir et développer leur qualité de service auprès des habitants de la région. Elles offrent ainsi des emplois qualifiés, pérennes et diversifiés au cœur du territoire.

Le Comité des banques a donc décidé de communiquer plus largement sur l’emploi et participera aux opérations de promotion de ces métiers auprès notamment des étudiants pour contribuer à l’attractivité des métiers bancaires et à la mise en valeur des parcours de carrière.

Christophe Le Pape déclare : « L’assemblée générale de notre comité, en lien avec des représentants du monde économique permet de rappeler notre attachement à la qualité du dialogue dans notre région, dans la continuité de l’action de mes prédécesseurs. Dans le contexte actuel, l’accompagnement en proximité est essentiel. Acteurs de l’économie et employeurs solides et responsables, les banques d’Occitanie sont au service du territoire et je me réjouis que cela soit perçu par les habitants de la région ».

Source et photos : Fédération Bancaire Française (Occitanie)