#AnalyseEconomique #Artisan #Artisanat #CMAR #Entreprises #ProvenceAlpesCoteDAzur #VieDesEntreprises #ProvenceAlpesCoteDAzur
superadmin
12 juillet 2022 Dernière mise à jour le Mardi 12 Juillet 2022 à 15:07

Plus de 28 300 entreprises artisanales ont été créées dans la région, soit une augmentation de 15% par rapport à 2019. Des chiffres qui attestent du dynamisme de l’entrepreneuriat artisanal. Malgré la crise sanitaire traversée, les métiers de l’artis

?id=70BKY2kcRqBtZ8yk8FXi9cA6pFcHKHOC

En 2021, 28 330 entreprises artisanales ont été créées en Provence Alpes-Côte d’Azur, soit une hausse de 15% (+ 3 650 entreprises créées) par rapport à 2019 et la situation d’avant-crise sanitaire.

Cette augmentation des créations d’entreprises dans l’artisanat est légèrement plus marquée en Provence-Alpes-Côte d’Azur qu’à l’échelle nationale (+ 13% de créations d’entreprises artisanales en France entre 2019 et 2021) et atteste du très fort dynamisme de l’entrepreneuriat artisanal dans la région.

Marielle Vo-Van Liger, Directrice Marketing et Communication MAAF : « La création d’entreprises artisanales s’est envolée en Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2021 pour atteindre un niveau bien supérieur à celui de 2019. La crise sanitaire, qui a pourtant lourdement et durablement affecté l’économie, n’a en rien entamé la motivation des Français désireux de se lancer dans l’entrepreneuriat artisanal.

Cette dynamique favorable témoigne de l’attrait toujours intact du secteur de l’artisanat et de la force des vocations qu’il suscite. C’est notamment le cas dans les communes rurales où la création d’entreprises a connu une belle envolée et participe pleinement à la quête de redynamisation de ces territoires. »

?id=T9XhHK25vI9qU7JlvjbCzoQV0rOCT1BZ

Tous les départements concernés par la hausse des immatriculations

Le département des Alpes-de-Haute-Provence enregistre la plus forte augmentation des créations d’entreprises artisanales en 2021 (+ 23%, 890 entreprises créées). Sur la 2e marche du podium, on retrouve le Var (+19 %, 7 000) suivie des Hautes-Alpes (+18 %, 660) et des Bouches-du-Rhône (+ 16%, 9 180).

La progression est moins spectaculaire dans les départements du Vaucluse (+12 %) et des Alpes-Maritimes (+10 %) où l’on trouve néanmoins de gros bataillons de créateurs en volume (respectivement 3 000 et 7 600)

Par ailleurs, si en moyenne, en France, la création d’entreprises artisanales concerne 8 adultes âgés de 25 à 60 ans sur 1 000, ce taux est 2 fois plus élevé dans les départements méditerranéens.

Ainsi, les départements des Alpes-Maritimes et du Var sont les plus entreprenants de France s’agissant d’activités artisanales : près de 16 adultes âgés de 25 à 60 ans sur 1000 y ont créé une entreprise artisanale en 2021.

?id=xo3S2jryfTHlrQP49esRjo5EUiB1hYmu

Un fort dynamisme entrepreneurial dans les communes rurales et les villes moyennes

En 2021 en Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce sont les communes rurales des départements alpins et du Vaucluse, ainsi que les petites villes de 20000 à 50000 habitants (notamment Brignoles et Manosque), qui ont enregistré la plus forte augmentation des créations d’entreprises.

Cette attractivité des communes rurales pour le développement d’une activité artisanale s’observe également à l’échelle nationale.

Le départ de citadins de grandes villes au bénéfice du milieu rural et des petites villes peut expliquer ces chiffres. De nombreux Français ayant souffert des confinements en ville (notamment des franciliens) ont fait le choix de déménager et certains d’entre eux y ont sans doute développé une activité artisanale, notamment dans le secteur de la fabrication (+ 54% de créations d’entreprises dans les communes rurales) ou de l’alimentation et des services (+ 31%).

Quant aux agglomérations de plus de 100 000 habitants, toutes sont concernées par la hausse des immatriculations : Aix-en-Provence signe la meilleure performance (+ 17% en 2021 par rapport à 2019). La dynamique est moins marquée à Avignon et Nice (+ 8%).

Globalement, c’est le secteur de la fabrication qui a enregistré la plus forte augmentation des créations d’entreprises : + 24% en 2021 par rapport à 2019. Une dynamique qui s’explique notamment par l’attrait grandissant des métiers d’art (+ 32%), ces métiers de passion, après la crise sanitaire. Viennent ensuite les secteurs de l’alimentation (+ 21%), des services (+ 19%) et du bâtiment (+ 9%).

Catherine Élie, directrice des études de l’Institut Supérieur des Métiers : « La crise sanitaire et les confinements successifs ont conduit de nombreux Français à se questionner sur leur carrière professionnelle et à faire le choix de se réorienter vers des métiers de passion comme le sont les métiers d’art. En milieu rural, les créations d’entreprises progressent fortement dans ces activités. La majorité des créations sont néanmoins des micro-entreprises dont la viabilité économique et les marchés seront à confirmer. »

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.