#Environnement #GerardDarmanin #Incendie #Pompiers #ProvenceAlpesCoteDAzur #RegionSudProvenceAlpesCoteDAzur #RenaudMuselier #ProvenceAlpesCoteDAzur
Denys Bédarride
12 août 2022 Dernière mise à jour le Vendredi 12 Août 2022 à 07:08

Alors que les incendies se multiplient dans plusieurs régions françaises, Renaud Muselier mobilise les agents pompiers volontaires de la Région Sud. Leur mission est de se rendre sur le terrain afin de prêter main forte aux sapeurs-pompiers déjà enga

?id=AOniMQLd7Xw73bKsfmk9YhgwXRF9UafK

Face aux incendies, les agents de la Région Sud sont solidaires et répondent à l’urgence des feux de forêts qui se multiplient dans plusieurs régions françaises. Cette mobilisation inédite a lieu à la suite à l’appel de Gérald Darmanin.

Le ministère de l’Intérieur a demandé, mercredi 10 août, aux collectivités et aux entreprises de libérer de leurs fonctions les pompiers volontaires qu’ils emploient, pour renforcer le dispositif de lutte contre les incendies exceptionnels de l’été.

 « Je lance un appel solennel aux employeurs pour qu’ils libèrent leurs salariés qui sont des sapeurs-pompiers volontaires, pour qu’ils puissent rejoindre leurs collègues sapeurs-pompiers, partout sur le territoire national », a déclaré le ministre lors d’un déplacement dans l’Aveyron. « C’est un message civique extrêmement important », a-t-il ajouté lors d’un point-presse dans le village de Mostuéjouls où un incendie a ravagé 700 hectares en Lozère et en Aveyron, et mobilisé 600 pompiers.

Renaud Muselier répond à l’appel

Dans la foulée de cet appel, le président de la Région Sud, Renaud Muselier, a annoncé répondre « immédiatement » à l’appel du ministre. « Les agents des services et des lycées qui sont pompiers volontaires, seront mis à la disposition de leurs casernes », a-t-il déclaré.

Les agents disponibles seront repartis en fonction des urgences. Les incendies exceptionnels qui se sont déclarés en France depuis le début de l’été mettent à rude épreuve les pompiers, professionnels et volontaires, qui sont mobilisés parfois jusqu’à l’épuisement.

Ils sont déployés sur de nombreux fronts, notamment en Gironde, mais aussi dans des incendies de moindre ampleur dans le Maine-et-Loire, l’Aveyron, la Drôme, l’Isère ou les Pyrénées-Orientales, avec à chaque fois des renforts venus d’autres départements.

?id=vYFmtP6mfTz6qXpWUiSpL4NVvxH7XH1d

La Région Sud agit avec son dispositif « guerre de feu »

Depuis 2018, la Région Sud a pris des mesures autour du dispositif « guerre du feu » et invite les citoyens à agir. Pour renforcer les moyens, un nouveau cadre d’intervention devrait permettre à la Région Sud de financer les investissements des Services départementaux d’intervention et de secours (SDIS) à hauteur de 5 millions d’euros.

La Région cofinance à hauteur de 215 000 euros les études pour la réhabilitation du pélicandrome, base de ravitaillement des canadairs, à Hyères. 

Lorsque les communes sont touchées par des évènements tragiques, la Région est en première ligne pour leur venir en aide dans la phase de reconstruction. 

La Garde Régionale Forestière déploie, pour l’été 2022, 185 jeunes de 18 à 26 ans dans 15 territoires dont les Parcs Naturels de la Région Sud afin d’informer et sensibiliser le public au risque d’incendies.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.