#Innovation #KiteSurf #Marseille #Numerique #ProvenceAlpesCoteDAzur #Sport #StartUp #VieDesEntreprises #Marseille #ProvenceAlpesCoteDAzur
redaction
18 juin 2022 Dernière mise à jour le Samedi 18 Juin 2022 à 08:06

Louis Demessine, 22 ans, 5ème français en long board en 2019, moniteur et gérant de son école de surf, passant plus de 3 000 heures dans l’eau par an et Laure Matarese, 45 ans, anciennement juriste d’entreprise, et dirigeante d’une agence de communic

?id=3KYMs5Z9WPXvTGwG04vvAfwuQUimZqxh

Avec plus d’1 million de pratiquants par an, dont 80 000 sont licenciées à la Fédération Française, le surf a le vent en poupe !

Surfnow, le partenaire idéal pour réserver en toute simplicité un cours de surf

Première plateforme de réservation de cours de surf géolocalisée, Surfnow s’adresse à tous les profils. En famille, solo, en couple, débutant ou avancé, l’utilisateur a été placé au centre du développement afin de proposer une solution pratique et ergonomique qui corresponde à toutes les situations.

Ainsi, qu’il s’agisse de la réservation pour ses enfants lors des vacances, du cours hebdomadaire pour le pratiquant licencié à la Fédération ou encore d’une recherche de dernières minutes, en quelques clics, le client trouvera l’école ou le club de surf le plus proche du lieu de son choix.

Accès au planning des cours de surfs en ligne et en temps réel ainsi que la sécurisation des paiements font de Surfnow une solution unique pour répondre à la demande croissante de la pratique de ce sport.

?id=vakPWA1YUJ2C6bz1aPHH2lmtHQTDyVoi

« La pénibilité et la répétition des tâches m’ont fait rêver d’un outil sur mesure qui me faciliterait la vie et me permettrait de donner des cours de meilleure qualité tout en gagnant en rentabilité. En discutant avec Laure, qui avait déjà l’expérience de l’entreprenariat, nous avons eu l’audace de tenter l’aventure en associant nos savoir-faire.» indique Louis Demessine, cofondateur de Surfnow.

« Nous espérons séduire 30 000 utilisateurs à la fin de la saison estivale » souligne Laure Matarese, cofondatrice de Surfnow.

?id=E23PQf85thTNlvybVdZYx2maZjaDLuew

L’allié pour les moniteurs de surf, pour gagner en efficacité et rentabilité

Le quotidien d’un professeur de surf, c’est 8 heures dans l’eau à gérer des cours dans des conditions météo changeantes. Entre deux sessions, il doit assurer les encaissements, les annulations, l’accueil du cours suivants, les renseignements ainsi que les retardataires.

Le soir, après avoir rincé et rangé le matériel, il doit encore traiter ses mails pour confirmer ou modifier les lieux et horaires en fonction de la météo, à tous les surfeurs du lendemain.

Surfnow offre aux professionnels un planning très clair pour gérer l’agenda par jour ou par moniteur, un remplissage automatisé des données client, une visibilité et une adaptation des cours en fonction des marées et de la météo, une meilleure répartition des niveaux ainsi qu’une gestion simplifiée des paiements. Le temps qui n’est plus consacré à la gestion des plannings permet à chaque moniteur de gagner en convivialité lors des cours et améliorer le rendement de son école. Avec un abonnement à partir de 40 € HT par mois, Surfnow a déjà séduit une trentaine de professionnels. L’objectif est de rassembler, d’ici un an, la moitié du parc français soit 250 écoles.

?id=X9nUvQtrsUcIQrDtZsNDvPOVHq0AcNe6

Basés à la Ciotat, à 30 km de Marseille, les deux fondateurs envisagent dès l’année 2023 de s’attaquer au marché international avec un développement en priorité au Portugal, en Espagne et au Maroc.

En parallèle, ils désirent adapter leur plateforme aux différents sports de glisse comme la voile et le kite. Parce qu’ils sont guidés par l’envie de s’inscrire dans une démarche globale, ils ont comme projet de devenir un acteur du monde du surf en proposant des services complémentaires comme la « bourse aux moniteurs » (mise en relation entre moniteurs et école/clubs) et un espace de transmission des codes du milieu pour un surf plus sûr et plus respectueux.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.