#Alpes #Ariege #AuvergneRhoneAlpes #HauteSavoie #Isere #Montagne #Occitanie #ProvenceAlpesCoteDAzur #PyreneesAtlantiques #PyreneesOrientales #Savoie #Sport #Tourisme #Alpes #Ariege #AuvergneRhoneAlpes #HauteSavoie #Isere #Occitanie #ProvenceAlpesCoteDAzur #PyreneesAtlantiques #PyreneesOrientales #Savoie
redaction
3 février 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 3 Février 2022 à 13:02

Les vacances qui débutent ce week-end présentent des niveaux de performance supérieurs à l’hiver 2019- 2020 (+3,5%), avec un taux d’occupation prévisionnel des hébergements de 82% au lieu de 79,5% pour février 2020. La dernière semaine des vacances (

?id=YpoNARZaHL6w9Lm8c5Uyzz8JjCBnFipN

Ces bons taux d’occupation prévisionnels confirment également le retour de la clientèle internationale et en particulier britannique, qui pour cette dernière, n’avait pas pu se rendre dans les massifs français à Noël et en janvier. Les tours opérateurs britanniques avaient enregistré alors un recul d’environ -50% de leur fréquentation.

Pour le mois de février, les réservations internationales s’annoncent en progression mais resteront sans doute en deçà de celles de la saison 2019-2020 en raison d’un redémarrage très tardif de l’activité touristique. La demande de ski à destination de la France pour les vacances d’hiver reste relativement importante, exception faite du marché italien.

?id=jWSpBhr3EZB8nnOu4Gv06YgFRUZQi5Ka

Pour Jean-Luc BOCH, Président de l’ANMSM : “la montagne est plébiscitée par une large majorité de Français qui la place en tête de leurs destinations de vacances pour cet hiver. C’est une grande satisfaction pour les élus et professionnels qui ont dû affronter près de 20 mois de sous-activité.

L’amélioration envisagée sur le front de la pandémie, le retour des clientèles internationales et l’engouement des Français pour la montagne peuvent laisser entrevoir des perspectives encourageantes pour la fin de saison. Tout a été mis en oeuvre pour accueillir les vacanciers, adultes et enfants, dans les meilleures conditions possibles, dans le respect des mesures sanitaires.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.