Ecomnews - Adds
L’AFPA de Nîmes inaugure un nouveau dispositif de formation. Reportage
Par nicolas francois publié le 03 DEC 2019 à 09:00
En Occitanie, le centre AFPA de Nîmes vient d’inaugurer son nouveau plateau de formation d’Agent de maintenance d’équipements de confort climatique qui accueille un premier groupe de 13 stagiaires.

C’est un nouveau pôle de formation qui vient de voir le jour au centre AFPA de Nîmes. Son nom : l’AMECC pour Agent de maintenance d’équipements de confort climatique, une formation de 805 heures réparties sur cinq mois dont une partie en entreprise avec, en fin de parcours, la possibilité de valider un titre professionnel de niveau 3 (CAP/BEP).

Un nouveau dispositif innovant qui s’inscrit dans la philosophie de l’AFPA, celle de proposer des formations diplômantes en phase avec les besoins du territoire. « Notre ambition est de former à l’emploi, à la compétitivité et à l’utilité sociale, explique Laurent Cueille, directeur du centre AFPA de Nîmes.

« A Nîmes, l’AFPA c’est 4 hectares de terrain, 45 salariés qui accueillent 1 000 stagiaires à l’année qui sont formés à des métiers en lien avec la réalité du territoire : BTP, logistique, services à la personne, commerce, etc. Aujourd’hui nous avons un taux de satisfaction de nos stagiaires de l’ordre de 86 % pour un taux de réussite au titre professionnel de 84,5 % et un taux d’accès à l’emploi à six mois de 60,5 %. »

?id=C1dFGZLTBQMSi9nM0FAy7Rm6Je7psWTZ

Avec un investissement sur fonds propres de 450 000 €, le nouveau dispositif de formation mis en place vient d’ouvrir une première session composée de 13 stagiaires. Cinq d’entre eux sont en parcours de formation financés par le programme Qualif’Pro de la Région Occitanie, l’un est en stage tandis que les 7 autres sont en alternance au sein de l’entreprise Iserba.

« Notre partenariat avec l’AFPA nous donne la possibilité de les former aussi bien sur le plan théorique que technique, et de nous permettre de les embaucher une fois leur formation validée » précise Jérémie Dargaud, directeur d’agence à Iserba, leader de la maintenance immobilière.

Dans un département relativement marqué par le chômage, l’AFPA se donne pour mission de faire le lien entre les demandeurs d’emplois et les entreprises.

« En Occitanie, l’AFPA forme chaque année plus de 13 000 personnes, des demandeurs d’emplois comme des salariés, souligne Alain Mahé, directeur régional AFPA Corse PACA et Occitanie. La mise en place d’une formation comme l’AMECC se fait en proximité avec les entreprises qui sont nos premiers partenaires. Se former à de nouvelles compétences est une garantie d’accès à l’emploi. En Occitanie, le taux de retour à l’emploi est de plus de 65 %. »

L’AFPA se digitalise avec "Métis"

Dans sa volonté de digitalisation, l’AFPA vient de mettre au point "Métis", une plateforme numérique qui intègre les guides formateurs, les livrets stagiaires et toutes les ressources pédagogiques nécessaires.

La plateforme comprend également des services permettant l’accès à partir de lieux différenciés (en centre, en entreprise, à domicile ou dans des lieux intermédiaires), des outils d’échange, pour pouvoir travailler seul ou en groupe, en même temps, avec ou sans le formateur.

Ecomnews - Adds