Ecomnews - Adds
L’abattoir de Lyon-Corbas a terminé de se moderniser pour répondre aux exigences des consommateurs et de revaloriser la viande française 
Par Denys Bédarride publié le 07 JUIN 2022 à 09:45
La salle de vente de l’abattoir de Lyon-Corbas, ouvert en 1977 et pilotée par la société Cibévial, vient d’être refaite à neuf suite à d’importants travaux de modernisation débutés en 2021. Le site héberge les sociétés de découpe Sopacel (du groupe Celmar) et Alpes Provence Agneaux (Groupe coopératif Arterris) et fournit les artisans bouchers de la région. Ces travaux font suite à des crises successives ayant impacté le site ces dernières années et vise à s’adapter aux nouveaux modes de consommation et à revaloriser la filière viande.

L’abattoir de Lyon-Corbas, une institution lyonnaise qui se réinvente

Historiquement situés à Gerland, les abattoirs de Lyon ont été déplacés en 1977 à Corbas pour libérer de l’espace et exploiter une superficie plus grande. L’activité du site, exploité par la société CIBEVIAL, a été impactée de plein fouet en 2001 par l’arrivée de la vache folle. Malgré cette crise, l’abattoir a fait preuve de résilience et produit aujourd’hui près de 7000 tonnes de viande majoritairement française.

La filière connait toutefois ces dernières années de profondes mutations, avec l’avènement du mieux manger, l’augmentation des flexitariens et la volonté des français de consommer de la viande de meilleure qualité. Afin de pouvoir répondre à ces exigences et de revaloriser la viande française, l’abattoir a entrepris en 2021 des travaux de modernisation de sa salle des ventes, d’une surface de 3000 m2, avec la mise en place de tout nouveaux outils, des lignes et chaînes neuves pour mieux travailler la viande et améliorer les conditions de travail du personnel.

?id=pUpbehokK1FPXtv0cpZFoqPBXQAES79J

Pour ce chantier d’un investissement de près de 3,5 millions d’euros (dont 600 000€ de subventions de la Région Rhône Alpes, le département, la métropole et la FEADER), la CIBEVIAL peut compter sur ses actionnaires : le groupe Ovimpex qui détient la société APA et le groupe CELMAR qui détient la SOPACEL. Ces acteurs veillent à une sélection minutieuse des bêtes, offrent la garantie de rémunérer justement leurs éleveurs mais aussi de veiller au respect du bien-être animal.

« Nous croyons en la croissance de la filière viande française et pensons que ces travaux de modernisation représentent une opportunité pour répondre aux besoins de nos clients, qui doivent eux- mêmes s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation et proposer une viande de qualité dont la traçabilité est assurée », affirme Christophe Chavagnac, Président de l’abattoir de Corbas.

Au-delà de son activité de découpe, la salle des ventes de l’abattoir sert également d’outil pédagogique de formation pour les entreprises locales.

Suite à ces premiers travaux effectués dans la salle des ventes, la CIBEVIAL a pour ambition de pouvoir étendre la modernisation à l’ensemble de l’abattoir dans les prochaines années.

?id=R59SoUGxqe8woD9Z0ruLtxTTE9NY2voK

À propos de la CIBEVIAL

La Cibévial est une entreprise spécialisée dans le secteur d'activité de la transformation et conservation de la viande de boucherie. Implantée sur la région Rhône-Alpes et localisée à Corbas, cette entreprise est née en 1974.

Forte de plus de 48 ans d’existence elle traite aujourd’hui presque 7000 tonnes par an.

L’entreprise est détenue à hauteur de 25.53% par la coopérative d’agriculteurs Arterris et à 74,47% par CELMAR. Sur l'année 2021, elle réalise un chiffre d'affaires de 3 370 000 euros avec un effectif intégré de 25 salariés.

Ecomnews - Adds