Ecomnews - Adds
Nîmes Métropole veut se développer en Afrique en signant une convention de partenariat avec la commune de Fimela, au Sénégal
Par Fiona Urbain publié le 19 NOV 2021 à 09:52
Franck Proust, Président de Nîmes Métropole et Karim Sene, Maire de la commune de Fimela, au Sénégal ont signé une convention de partenariat entre les deux collectivités. Une coopération qui portera sur les transports, l’environnement et le développement économique. Reportage.

La collectivité territoriale de Fimela s'étend sur une superficie de 369 km2. Elle est située à l’ouest du Sénégal, au sud de la capitale de Dakar. Avec une population de 26 044 habitants en 2014, la commune de Fimela a atteint une population de 32 935 habitants en 2021 selon les projections démographiques de l’ANSD (2013). La commune de Fimela est composée de 16 villages répartis dans trois zones, dont les îles du Saloum.

Elle abrite un important potentiel environnemental avec la forêt de Samba Diack (752 ha) composée principalement de palmiers rogner et protégée depuis le 1er janvier 1936 et classée en réserve de biosphère en 1979 avec 752 ha.

La pêche occupe une place importante dans l’économie communale, elle est de type artisanal et est favorisée par la présence du bras de mer le Saloum, prolongés par une végétation de mangrove et de la proximité de l’océan atlantique.

La grande particularité de la commune de Fimela reste la ferme agroécologique de Kaydara qui constitue une ferme école créée depuis 2006 avec son espace de formation, de démonstration et d’échanges en agro écologie.

?id=ouWcFpLGpXQv8HcvzHVxNvf3BmGT5YuU

Les activités dominantes sont l’agriculture notamment l’agriculture bio agroécologique.

On note des difficultés liées à l’érosion côtière, la salinisation des sols, le manque d’eau, le transport urbain avec l’absence d’un système de transport interurbain et un manque de plateau technique relevé en santé ainsi que des problèmes d’assainissement.

La convention a pour vocation la mise en place d'actions de coopération prioritairement dans les domaines du développement économique, des transports, de l'environnement et de la formation, en lien avec les communes membres de la collectivité de Nîmes Métropole et de Fimela.

Les grands axes de la convention :

Agriculture

L’agriculture étant la principale activité dans la commune de Fimela, cet axe se déclinera autour de l’élaboration des projets suivants :

  • Apport d’expertise et de solutions à travers des entreprises implantées sur le territoire de Nîmes Métropole,
  • Système agricole innovant,
  • Agro écologie,
  • Développement de la filière rizicole avec un essai sur l’implantation du riz de Camargue.

Tourisme

Projet de développement du tourisme local autour des projets suivants :

  • Projets d’investissements touristiques à mettre en place avec les entreprises implantées sur les communes membres de Nîmes Métropole,
  • Mise en place d’une collaboration entre les deux offices de tourisme des parties signataires pour favoriser les voyages de découverte,
  • Développement de l’éco tourisme.

Culture

Echanges culturels à mettre en place à travers :

  • Des concerts avec l’ouverture d’un dialogue sur la programmation d’artistes africains, dans le cadre du Nîmes Métropole Jazz Festival et/ou à la SMAC Paloma.
  • Réflexions autour d’échanges culturels sportifs notamment afin de faire découvrir la lutte traditionnelle sénégalaise.
  • Réflexions autour de la promotion et de la découverte de la culture et des traditions du territoire de l’agglomération nîmoise au Sénégal.

Transports

Dans ce volet, il sera question de mettre en place un système de transport urbain et périurbain dans la commune de Fimela, en vue d’améliorer la mobilité des populations.

C’est dans ce cadre qu’une donation de véhicules réformés (bus, mini bus, car, …) peut être effectuée de manière ponctuelle par Nîmes Métropole. Cette dernière ayant préalablement évalué les besoins en fonction de l’expertise apportée dans le développement du réseau de transport urbain sur la commune de Fimela et sa périphérie. Il serait également question de formation, avec l’accueil de stagiaires au sein d’entreprises partenaires de Nîmes Métropole.

Environnement

Cette collaboration permettra de mettre en place un modèle de collecte et de traitement des ordures ménagères au sein de la commune de Fimela. Ceci permettrait d’apporter des solutions autour de la grande problématique des dépôts sauvages d’ordures ménagères.

Durant toute la durée du partenariat, Nîmes Métropole se propose d’apporter une expertise et une évaluation sur ce modèle. Ainsi, sous la coordination de Nîmes Métropole, une donation de camions (BOM) réformés, de matériel de ramassage et de décharge pourrait être effectuée de manière ponctuelle, en partenariat avec les entreprises du territoire de l’agglomération nîmoise participant à ce projet de collaboration internationale.

Plusieurs problématiques autour de l’eau sont à résoudre, notamment sur le problème de salinisation. Une assistance technique et théorique dans la gestion de l’eau pourrait être mise en place en vue de résoudre ces problématiques inhérentes dans la commune de Fimela, avec les partenaires français implantés sur le territoire de Nîmes Métropole.

Institutionnel

Outre les thématiques citées au préalable, la commune de Fimela, ayant pour ambition de tendre vers un modèle d’intercommunalité, Nîmes Métropole, se propose d’apporter son expertise dans cet accompagnement. Cette proposition permettrait de définir et renforcer une dynamique visant à créer une cohésion intercommunale avec la périphérie de Fimela.

Ecomnews - Adds