#CaroleDelga #Occitanie #RegionOccitanie #VitiVinicole #Viticulture #Occitanie
Denys Bédarride
30 août 2022 Dernière mise à jour le Mardi 30 Août 2022 à 16:08

Le préfet de région a été saisi par 1/3 des membres du conseil de bassin viticole Languedoc-Roussillon pour inscrire le sujet de la marque Sud de France et de l'éventuel changement de dénomination du bassin viticole à l'ordre du jour du conseil de ba

?id=1A2GR3cafnOJ2cKB3tDLF8R0HLB97CRx

Cette demande d’inscription à l’ordre du jour étant de droit, le sujet a été inscrit pour débat, sans que ne se dégage ni une position commune ni une conclusion consensuelle entre les membres du conseil de bassin.

Lors de ce débat, qui s’est tenu en présence de la Directrice de l’INAO et de la Présidente de Région Carole Delga, l’Etat a été amené à rappeler la réglementation en vigueur, qui a été confirmée ensuite par courrier du préfet aux membres des CBV Languedoc-Roussillon et Sud-Ouest.

Conscient des difficultés rencontrées par certains producteurs du bassin Languedoc-Roussillon, notamment pour les bouteilles déjà étiquetées avec la mention « Sud de France » et les opérations déjà engagées, et ainsi qu’il l’a clairement indiqué lors du débat, le préfet a réaffirmé sa volonté d’accompagnement de la profession par les services de l’Etat dans cette phase de transition d’ici au millésime 2023.

Il vient d’ailleurs de le confirmer par écrit à l’ensemble des membres des deux CBV.

Il a ainsi proposé aux professionnels de constituer un groupe de travail afin de convenir plus précisément, avec les services de l’Etat, des modalités  d’accompagnement de l’ensemble des producteurs, et en particulier ceux qui apposaient la mention « Sud de France » sur leurs bouteilles. La première réunion se tiendra dans le courant du mois de septembre, après les vendanges.

?id=Y3uy1ETIxyYUcDtoxBz8pSTMKSpI8u7h?id=Y3uy1ETIxyYUcDtoxBz8pSTMKSpI8u7h

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.