Ecomnews - Adds
Alpes-Maritimes : Économie verte, une filière qui se porte bien et surtout d'avenir
Par Sanya Maignal publié le 07 MAI 2021 à 09:42
L'économie verte a généré dans les Alpes-Maritimes plus de 1,6 milliard d'€ de chiffre d'affaires. 704 métiers composent cette filière rassemblant 956 entreprises maralpines embauchant 8300 salariés. En deux mots c'est une filière qui se porte bien et surtout d'avenir.

Le gouvernement mise sur la transition écologique et veut en faire le principal levier de la reprise et de la transformation de l'économie. Depuis des années la Chambre de commerce et d'industrie Nice Côte d'Azur travaille sur l'évolution du modèle économique vers une économie verte et durable.

Son Observatoire Économique Sirius fait un état des lieux : 1000 entreprises et 704 métiers du domaine de l'économie verte ont été dénombrés par cette étude. Si 7 établissements sur 10 sont de très petite taille, 8000 personnes travaillent dans la filière. Le chiffre d'affaires concernant l'économie verte est estimé à 1,6 milliard d'€ en 2019.

?id=xS2ynrF4NJH2LYV6BDVNAX6cFuuHnOzi

Économie verte dans les Alpes-Maritimes

L'économie verte a rassemblé toutes les entreprises dont le but est de limiter les atteintes à l'environnement causées par l'activité humaine. En ce qui concerne le département des Alpes-Maritimes, cette économie est estimée comme une filière d'avenir, stratégique et son développement est bien amorcé.

« Les segments les plus matures sont ceux du domaine de l'énergie, des déchets et de l'eau », explique Jonathan Gabillard, chargé d'études économiques pour l'Observatoire Sirius de la CCI de Nice.

« On n'a pas attendu de conceptualiser l'économie verte pour que ces activités se développent. Cela fait très longtemps qu'on trie nos déchets et qu’on produit une énergie décarbonée »

Globalement la maturité est générale dans le traitement de l'air, dans le secteur de l’éco-construction. L'éco-conception, en revanche, mériterait d'être boostée : peu d’entreprises du territoire sont à 100 % dans ce domaine. Le domaine de l'énergie est celui où il y a le plus d'entreprises, ainsi que les domaines des déchets et de l'eau. Ces trois secteurs représentent 75 % des entreprises de l'économie verte.

?id=tpHClgVIyUVPmL1heGrDKtXorndEbhsB

Les besoins et les freins

Le développement de la filière verte ne s’arrête plus. 41 % des entreprises comptent investir pour développer leur éco-activité en 2021. 69 % ont un chiffre d'affaires stable et 21 % en hausse ! Néanmoins, elles réclament, toutes et unanimement, plus de moyens - comprenez : l'aide financière, comme d'ailleurs nombre d'entreprises en ce moment de crise.

Autre problème que les chefs d’entreprises de l’économie verte rencontrent : le recrutement. Plus de la moitié évoquent soit une pénurie de compétences soit une pénurie de main d'œuvre tout court. « C'est un sujet sur lequel la CCI et les collectivités se penchent à travers le Campus des métiers pour pouvoir favoriser l'embauche dans ces secteurs-là », précise Jonathan Gabillard.

Études made by Sirius

L'Observatoire Sirius de la CCI est à l'origine de cette étude sur l'économie verte. Mais les équipes travaillent aussi beaucoup avec les collectivités ou encore pour les privés sans oublier des études sur mesure (impact, faisabilité, marché...).

Sirius propose également des solutions de data-visualisation qui permettent aux décideurs de valoriser leur activité ou tout simplement d'accéder à des données qui peuvent être complexes mais de façon très simple et de pouvoir les aiguiller dans leurs décisions et mieux piloter leurs projets.

Dans le cadre de l’animation et du renforcement du tissu économique azuréen, la CCI Nice Côte d’Azur s’est dotée, il y a 30 ans d’un outil unique dans la région, l’Observatoire Economique Sirius de la CCI, qui est à l’origine de cette étude sur l’économie verte. Seul opérateur départemental à raisonner de manière « globale », il sert de guide au développement azuréen et intervient également à l’échelle de la Région Sud.

Son équipe d’experts, spécialistes du traitement de données, d’analyse spatiale et économique, gère une base unique d’informations territoriales sur les entreprises, leur environnement et leur prospective. Elle intervient sur de nombreux domaines d’expertise en proposant des solutions adaptées aux besoins :

  • Collecte, traitement et analyse de données
  • Veille stratégique (toile de veille pour les filières stratégiques des territoires)
  • Solutions Géomatiques et cartographie dynamique
  • Solution de datavisualisation, My Interactive data

My Interactive Data permet aux décideurs de valoriser leur activité, ou tout simplement d'accéder à des données qui peuvent être complexes, mais de façon plus intelligible, et de pouvoir les aiguiller dans leurs décisions et mieux piloter leurs projets. Véritable outil de pilotage d’activité et d’aide à la décision, My Interactive Data est une solution d’exploitation et valorisation de données brutes et complexes qui offre un gain de temps et d’efficacité conséquent.

C’est ce savoir-faire qui permet à Sirius d’aller plus loin que les données, en concevant des solutions d’aide à la décision pour les entreprises et les territoires dans leur stratégie de développement. Un « plus » déterminant pour innover, améliorer leur performance et soutenir leur croissance. En tirant le meilleur parti d’une connaissance fine du monde qui les entoure, en constante évolution.

Découvrez quelques chiffres clés :

Énergie : génie électrique, génie thermique, énergies renouvelables

557 entreprises | 3 100 effectifs salariés | 407 M€ d’éco-CA

Déchets : récupération et acheminement des déchets, valorisation et recyclage.

223 entreprises | 2 600 effectifs salariés | 744 M€ d’éco-CA

Eau : gestion des ressources en eau, distribution et entretien des réseaux privés et publics, recherche de fuites, collecte et traitement des eaux usées, hydrologie, hydrographie, études de nappes

173 entreprises | 2 500 effectifs salariés | 326 M€ d’éco-CA

Eco-construction : construction de bâtiments durables.

111 entreprises | 1 200 effectifs salariés | 141 M€ d’éco-CA

Dépollution : détection et réduction de la pollution (atmosphérique ou autre) et désamiantage.

173 entreprises | 2 500 effectifs salariés | 326 M€ d’éco-CA

Eco-conception, bruits et vibrations, traitement de l’air, environnement

240 entreprises | 1 759 effectifs salariés | 172 M€ d’éco-CA

?id=QMPKiKPdWQXEDUr9LYZmnRAP9nbfHgY9

?id=K1z11OkzIo6tL9AKUYruCMCpLH78gNUh

Ecomnews - Adds