Ecomnews - Adds
Alpes-Maritimes : Les entreprises recrutent et l'Agglomération Sophia-Antipolis répond présente avec les Rencontres pour l'Apprentissage et l'Alternance
Par Sanya Maignal publié le 09 MARS 2022 à 11:53
La Communauté d'agglomération Sophia-Antipolis et la ville d'Antibes organisent pour la sixième fois les Rencontres pour l’Apprentissage et l’Alternance. Un rendez-vous mettant en valeur cette voie royale permettant aux jeunes de décrocher un diplôme et un emploi. Un rendez-vous très attendu et apprécié non seulement par les jeunes, mais aussi par les entreprises du territoire.

Après une pause en 2020 et les rencontres en visio l'an dernier, la mobilisation pour cette 6e édition des Rencontres pour l’Apprentissage et l’Alternance est très importante : « De 55 exposants, habituellement, on passe à 68, se félicite Hassan EL JAZOULI, Conseiller municipal d’Antibes délégué à l’éducation, à la citoyenneté, à l’insertion des jeunes dans la vie active, et à la transmission de la mémoire.

450 contrats sont proposés en alternance et apprentissage de la post-troisième au BAC+5 et cela dans tous les domaines d'activité : de la pâtisserie à l'ingénierie. Nombre d'entreprises trouvent un réel besoin de venir rencontrer les jeunes, les futurs apprentis. »

?id=1NTPc1aGmX6qJHvbwiLcEIZC1vV7VChG

Comment répondre aux besoins des entreprises ?


A la fois en physique et en ligne, les rencontres réunissent cette année plus de trente établissements scolaires et une vingtaine d’entreprises recruteurs.

« Ce salon répond aux besoins des entreprises du territoire, précise Hassan EL JAZOULI. Il met en lien les jeunes avec les entreprises à la recherche des apprentis et les centres de formation qui offrent les formations nécessaires ».

Tous les secteurs et métiers y sont représentés : espaces verts, service à la personne, métiers de bouche, restauration et hôtellerie (tellement importantes pour le territoire), ingénierie.

« Les entreprises sophiapolitaines sont de plus en plus nombreuses à vouloir former leurs salariés en alternance, explique le conseiller municipal. C'est beaucoup plus pratique financièrement et professionnellement : 85 % des apprentis restent après dans l'entreprise. »

?id=e8UJNGLz3ImPgUHmr5fNoMk7c8elU3XH

Un avenir pour les jeunes et une chance pour les entreprises


Tout le monde y trouve son compte. Les jeunes ont une formation et un diplôme tout en travaillant et étant rémunérés. Les établissements scolaires verront plus de 80 % de leurs élèves entrer directement dans la vie active, à l'image du CFPPA Campus Vert qui propose des formations du niveau CAP au BAC+2 dans les secteurs paysager, équestre, production agricole et des métiers de l'eau. Et les entreprises évidemment !

Chez Ikea, qui ouvre son premier magasin dans les Alpes-Maritimes, on privilégie le recrutement en alternance pour son rythme théorique et pratique.

« L'alternance permet une maturité professionnelle avant l'entrée dans un CDI 35 heures », explique Jérémy Caugant, responsable RH magasin Ikea Nice Saint Isidore.

Chez Thalès on recrute en alternance du BAC au BAC+5 car « l'apprentissage est un avenir pour les jeunes et une chance pour les entreprises, précise Zohra Mandi, Conseillère Campus Management pour les sites Thales BMS Sophia et Thales Alenia Space Cannes. Il est important de montrer aux jeunes que Thales est accessible à tous les jeunes. »

?id=3fyYtPfLDH31kFdZBvq1jESH2BXWfZNw


L'engagement de l'Agglomération Sophia Antipolis


« Tout au long de l’année de nombreuses structures se mobilisent sur le territoire de la CASA en faveur de l’emploi pour les jeunes : le PLI (plan locale d'Insertion), la Mission locale et le Bureau d'information jeunesse mis en place par la Ville d'Antibes, où plusieurs actions sont proposées telle la rédaction du CV ou encore la préparation à l'entretien », conclut Hassan EL JAZOULI.

Ecomnews - Adds