Ecomnews - Adds
Auvergne-Rhône-Alpes : Comment accélérer les recrutements dans le secteur de l’hôtellerie-restauration ?
Par Noémie Bouisset publié le 10 JUIN 2021 à 09:22
Pendant le mois de juin 2021, près de 400 événements auront lieu afin de permettre aux demandeurs d’emploi de la région une visibilité sur les offres d’emploi dans le secteur de l’hôtellerie-restauration. Une initiative lancée par les agences Pôle emploi Auvergne Rhône-Alpes, l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) et le Groupement national des indépendants de l’hôtellerie de la restauration (GNI HCR).

Avec la réouverture des bars et restaurants, la reprise du secteur de l’hôtellerie-restauration est entamée et s’annonce copieuse. La demande en main d’œuvre augmente alors que la reprise totale de l’activité approche. Elle s’effectuera le 9 juin.

Pour faire face à l’urgence des besoins en recrutement, les agences de Pôle emploi Auvergne Rhône-Alpes, l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) et du Groupement national des indépendants de l’hôtellerie de la restauration (GNI HCR) ont mis en place durant tout le mois de juin près de 400 événements autour des possibilités d’embauches dans le secteur.

Entre jobs dating, sessions de recrutement, ateliers découverte ou rendez-vous de formation, les différentes séances à la carte visent à accélérer les recrutements. Cette série d’événements avait déjà été mise en place pendant le mois de mai, durant lequel près de 165 actions avaient été menées.

Il faut noter que sur les 324 000 intentions d’embauches déclarées par les employeurs pour 2021, 12 % concernent le secteur hôtellerie-restauration, selon Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes.

Les métiers du secteur figurent d’ailleurs parmi les dix qui recrutent le plus en 2021, soit les métiers de serveurs, cuisiniers ou employés de l’hôtellerie.

Actuellement, c’est plus de 8 000 offres d’emploi qui sont à pourvoir dans la région.

Ces événements s’adressent donc aux demandeurs d’emploi formés et expérimentés dans ces métiers et qui n’ont pas pu exercer pendant plusieurs mois à cause des mesures sanitaires engagées dans le cadre de la crise sanitaire.

Cette initiative vise leur intégration dans le marché de l'emploi en connaissance des nouvelles normes sanitaires mais aussi une visibilité sur les demandes pour le secteur, autant pour les recruteurs que pour les prospects.

Source : Pôle emploi.

Ecomnews - Adds