Ecomnews - Adds
La Ville de Baillargues se mobilise pour les personnes âgées avec un investissement de 9 millions d’euros
Par Fiona Urbain publié le 01 JUIN 2021 à 09:35
A Baillargues les résidents de l’ancien EHPAD les « Pins Bessons » ont emménagé dans un nouvel établissement situé dans le futur quartier Georges Bizet. L’EPHAD Louis Laget emploie une soixantaine de personnes et accueille 63 résidents. Reportage dans ce nouveau lieu de vie.

C’est dans une ambiance festive que les résidents des Pins Bessons ont découvert leur nouveau lieu de vie : l’EHPAD Louis Laget, en présence de Jean-Luc Meissonnier, le Maire de Baillargues, de Marie-Thérèse Amalvy, vice-présidente du C.C.A.S, de Gérard Miaut, Directeur de l’EHPAD, et de tout le personnel de l’établissement.

9 millions d’euros investis pour un EHPAD flambant neuf

« Cet EHPAD était nécéssaire avec la population qui augmente à Baillargues, et qui vieillit aussi » explique Marie-Thérèse Amalvy, vice-présidente du C.C.A.S.

Intégré au futur quartier Georges Bizet, ce nouvel EHPAD, portant le nom de Louis Laget, ancien maire de Baillargues (1956-1970), possède 63 chambres individuelles équipées de salles d’eau accessibles aux personnes à mobilité réduite.

?id=xxxlzZyLhDGIqSVSfLmAn57qoTkwqPkW

Il comporte une salle à manger destinée aux personnes les plus dépendantes, des salons familiaux, un pôle soin, une salle d’animation modulable attenante la salle à manger ainsi qu’une aire de jeux pour les enfants et des parcs paysagers qui accueilleront peut-être, à terme des animaux.

Une unité de 11 lits est entièrement dédiée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer au rez de chaussée. Un Pôle d’Activités et de Soins Adaptés offre la possibilité de recevoir à la journée des personnes de l’EHPAD souffrant de troubles cognitifs plus légers.

Le coût pour les résidents est de 1800 euros par mois. « C’est inférieur à la moyenne nationale, surtout pour un établissement neuf. Le prix à la journée n’a été augmenté que de 6€ pour un investissement global de 9 millions d’euros, ce qui est un bel exploit » se félicite le directeur.

Des équipements innovants pour réduire les troubles musculo-squelettiques chez les salariés

L’EPHAD emploie une soixantaine de personnes. Un accent particulier a été mis sur des équipements visant la réduction des risques liés aux troubles musculo-squelettiques (rail de plafond, draps de glisse électriques…). « Les accidents de travail dans les EPHAD ont un taux supérieur à celui constaté dans le BTP » explique Gérard Miaut, Directeur de l’établissement.

L’EHPAD a été conçu pour minimiser les consommations énergétiques avec des panneaux solaires thermiques, photovoltaïques, et pompe à chaleur. La température des chambres est réglée grâce à l’installation de planchers chauffants et rafraichissants.

« Avec une future école, le complexe sportif, les Compagnons du Devoir, l'EHPAD s'intègre parfaitement au quartier Georges Bizet, un nouveau lieu de vie à Baillargues » assure Marie-Thérèse Amalvy, vice-présidente du C.C.A.S.

?id=M566mUj4pfJz5uF2x7llYRIHUhMUZYCu

Le montant du projet s’élève à 9,3 millions d’euros, financés par :

  • Une subvention de 1 050 000 € du Conseil Départemental
  • Une subvention de 793 000 € de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie
  • Un emprunt de 4,5 millions d’Euros auprès de la Caisse des Dépôts et Consignation
  • Le reste résultant de fonds propres économisés par l’établissement et du Fonds de Compensation de la TVA
Ecomnews - Adds