#Agriculture #Collectivites #DeveloppementEconomique #Economie #Gignac #Herault #JeanFrancoisSoto #Occitanie #Tourisme #ValleeDeLRsquoHerault #Viticulture #Herault #Occitanie
redaction
30 août 2022 Dernière mise à jour le Mardi 30 Août 2022 à 08:08

La Communauté de communes de la Vallée de l’Hérault compte plus de 40 000 habitants et une croissance démographique importante (+ 2% par an depuis 10 ans). Comment l’intercommunalité agit pour le développement économique de son territoire ? Tour d’ho

?id=GtjsVOdSuFhEfOP2NyfMDD2kg1iI0xeN

Agriculture-Viticulture

Soutien aux agriculteurs

Suite aux gelées des 7 et 8 avril 2021, la communauté de communes s’est rapidement mobilisée aux côtés de l’Etat de la Région et du Département. Parmi les actions menées, le vote pour la participation au dispositif départemental et porté par la Chambre d’agriculture Agripredict, l’exonération de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour 2022, et la contribution au fonds de solidarité départemental.

Coût : 10 000 € TTC pout Agripredict, 50 000 € pour le fonds de solidarité départemental et une estimation de 150 000 € pour l’exonération de la TNFB

Soutien aux associations

La communauté de communes maintient son soutien aux associations organisatrices d’événementiels agricoles sur le territoire. En 2021, 8 subventions ont été votées, 5 accordées et 3 annulées du fait du contexte sanitaire du Covid-19

Concours des vins

Le Concours des vins de la Vallée de l’Hérault a vocation à promouvoir la qualité des vins du territoire et la destination oenotouristique. Pour la 54 ème édition du concours, les jurés ont dégusté les 163 cuvées de 42 producteurs au Château-Bas d’Aumelas.

40 médailles ont été décernées, dont 19 médailles d’or qui ont bénéficié de reportages photo promotionnels et 7 d’un reportage vidéo.

Lors de la soirée “Place au Vin à Saint-Bauzille-de la-Sylve, 22 producteurs étaient présents pour faire découvrir leurs vins au public.

Coût : 87 307 € TTC, dont 15 130 € de la Région.

Révision des règlements d’aides à l’immobilier

En 2021, les élus de l’intercommunalité ont révisé les règlements d’aides à l’immobilier d’entreprises et un travail a été mené sur l’intégration des exploitations agricoles primaires.

Engagé à partir de juillet 2021, ce travail a été effectué à partir des cas de terrain, en coordination avec un avocat spécialisé et dans le cadre du groupe de travail développement économique.

?id=j3ZfV1NWLfxQ5WiLMoI3WJUrkUjmdVf0

Créer un écosystème favorable aux entreprises

Suivi des parcs d’activités

En 2021, finalisation de la commercialisation des parcs d’activités économiques (PAE) de la Vallée de l’Hérault, notamment avec la signature des derniers compromis de vente sur les PAE La Tour à Montarnaud et Les Treilles à Aniane, ou encore avec la poursuite de la commercialisation de l’Ecoparc Cœur d’Hérault à Saint André-de-Sangonis.

Lancement en parallèle d’une démarche de concertation sur les PAE, en organisant plusieurs réunions avec les entreprises donnant lieu à des enquêtes, plans d’action et d’amélioration, ainsi que des animations collectives. Les parcs concernés par les premières démarches sont situés au Pouget, à Gignac et à Montarnaud.

Plan d’urgence

Finalisation en novembre 2021 du suivi des demandes d’aides du fonds L’OCCAL (aides sur les investissements, avances remboursables et aides au loyer), en lien avec la Région Occitanie et la Banque des Territoires. Ce dispositif a permis aux commerces et artisans de vitrine de faire face aux répercussions des contraintes sanitaires et d’adapter leur activité. Plus de 117 dossiers d’entreprises ont été approuvés, tous volets confondus.

Coût: 253 176 € pour la CCVH, 244 265 € de la Région, 22 250 € de la Banque des Territoires.

Aides à l’immobilier d’entreprises

Pour le volet PME-PMI, 5 entreprises du territoire se sont vues notifier un accord d’aide à l’immobilier par la communauté de communes en 2021. Elles représentent des secteurs variés, tel que le négoce en ligne, le service ou encore l’environnement, représentent 42 emplois et envisagent des développements et des recrutements.

Coût: 104 336 € de la CCVH, 139 329 € de la Région

Aides aux associations

La communauté de communes a accordé des aides à deux associations qui contribuent à la structuration d’un écosystème économique durable et performant : la coopérative d’activités ARIAC (portage et conseil) et la Plateforme Initiatives (accompagnement à la création d’entreprises).

Coût: 4 000 € (2 subventions de 2 000€)

Création de L’Alternateur

De septembre à décembre 2021, se sont déroulés les travaux d’aménagement intérieur du tiers-lieu numérique L’Alternateur dans l’ancien Lidl à Saint André-de-Sangonis. 570 m² ont permis la création de 4 ateliers individuels, de salles de formation et d’ateliers équipés.

Une première visite du site par les élus a été organisée en décembre 2021 en vue d’une ouverture au mois de janvier 2022.

Coût : 244 200 € TTC d’études et travaux par la CCVH / Acquisition des locaux par l’EPF Occitanie 809 000 € HT (mai 2021).

Dépenses 2021 de l’Alternateur : fonctionnement 40 771 € TTC / investissement 195 386 € TTC

?id=0uYi0zkosH13GRbYoRcj0iiutJkhvniB

Commerce

Suivi de l’espace Cosmo

En 2021, accompagnement à l’installation de la boutique de cosmétique G2M, de la bijouterie So Or et accompagnement de l’extension de Centrakor. Pour ce qui est des lots appartenant à la Communauté de communes Vallée de l’Hérault, le taux de remplissage est de 92%. En complément, une réunion avec les commerçants a été organisée en vue de répertorier les axes d’amélioration possibles sur la zone.

Aide à l’immobilier d’entreprise

L’intercommunalité a voté en mai 2021 une aide à l’immobilier d’entreprise en vue d’accompagner les travaux d’aménagement intérieur du restaurant Okavo, situé à Plaissan.

Coût: 15 000 € de la CCVH, 15 000 € de la Région

Un manager de commerce

Dans le cadre du programme Petites villes de demain, et avec le cofinancement de la Banque des Territoires, la communauté de communes a recruté une manager de commerce territorial en mai 2021.

Une boutique éphémère pour l’artisanat d’art

En 2021, l’intercommunalité a lancé une première opération test avec l’ouverture, en centre-ville de Gignac, d’une boutique éphémère pour valoriser les métiers d’art, avec la participation de l’Association des Créateurs d’Art Vallée de l’Hérault et de la Ville de Gignac.

Coût: 7 000 € pour les loyers, travaux et la communication.

Association des potiers

La communauté de communes a voté un soutien à l’Association des potiers de Saint-Jean-de-Fos pour leur participation aux salons Ob’Art à Montpellier et Maison et Objet à Paris.

Coût: 20 000 €

Des ateliers relais

La communauté de communes a fait l’acquisition d’une remise pour la création d’ateliers relais à destination de créateurs d’art, potiers ou céramistes, à Saint-Jean-de Fos.

Coût: 84 000 €

?id=Sz6HZx8sy5ZdeUh8E95vq28KlwSJXYTn

Tourisme

Refonte du site internet

L’Office de tourisme intercommunal a missionné l’agence Ginko pour la refonte de son site internet. Cette migration qui s’est déroulée en novembre et décembre 2021, a permis de rafraîchir le style du site.

Coût: 5 000 € TTC

Accueils presse et tournages

En 2021, l’Office de tourisme intercommunal a effectué une vingtaine d’accueils presse, qu’il s’agisse de presse nationale ou internationale. Il compte aussi pour 2021,7 interviews radio, 10 interviews et reportages de presse écrite, 11 communiqués de presse, 2 conférences de presse, un plateau France 3, un éduc-tour test de scooters électriques, ainsi qu’un accueil de blogueurs French Wanderers.

Achat de la maison Flandres

En septembre 2021, l’Office de tourisme intercommunal a fait l’acquisition d’un bâtiment à Saint-Guilhem-le Désert en vue de la relocalisation du point tourisme de la commune.

Coût: 330 000 € TTC

Réorganisation de l’équipe

L’équipe de l’Office de tourisme a été réorganisée au dernier trimestre 2021. Quatre pôles ont été créés : le pôle administratif, le pôle conseil en séjour, le pôle commercialisation de l’offre/partenariats et le pôle communication de la destination.

La nouvelle directrice, Fabienne Barrère-Ellul, a pris son poste au mois de juin 2021. On compte en tout 8 nouvelles recrues, trois emplois saisonniers ont été maintenus et 13 saisonniers ont été embauchés entre mai et novembre 2021.

Coût : 12 000 € TTC, 5 000 € de prise en charge par la CCVH

?id=K1RUVZxKUHGLfH9P5VlNDbl49L28pX7F

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.