Ecomnews - Adds
Dans le Bordelais, Symbiose rend le plastique intelligent
Par Charline Poullain publié le 26 MAI 2022 à 08:00
Symbiose a inauguré son site de production à Pugnac au nord de Bordeaux. Spécialisée dans le développement de pièces plastroniques IME , la société a déjà de belles commandes de BMW et Volkswagen. La production en série doit commencer l’an prochain, avec une trentaine d’embauches à la clef.

Il y avait du beau monde sur la zone industrielle Bellevue de Pugnac, à 40 km au nord de Bordeaux, pour l’inauguration de l’entreprise Symbiose.

Il faut entrer dans le cœur du sujet pour comprendre : la société est pionnière en plastronique IME (in mold electronic). Son directeur Jean-Pierre Estanol décode : « La plastronique, c’est mettre de l’électronique dans le plastique pour le rendre intelligent. Notre spécialité est de faire un film imprimé avec des encres conductrices, sur lequel on rajoute des composants électroniques, que l’on vient surmouler dans la pièce plastique ».

Ce qui peut trouver de multiples applications, notamment sur les tableaux de bord des voitures.

?id=GziN0dIuihl7qsbIB42Y6575JmEWnyC7

En salle blanche


Créé en 2014 avec un partenaire espagnol, cet ancien bureau d’étude passe à la production. D’où son installation dans ce nouveau site de 1 600 m². Le clou du spectacle est au rez-de-chaussée : 800 m2 de salle blanche aux normes ISO7. « Car lorsque l’on imprime des films, l’ennemi c’est la poussière », explique Jean-Pierre Estanol. Il est aussi question de maîtriser l’humidité et la température.

Cet été, les deux lignes de sérigraphie, les étuves et la partie dédiée à la découpe seront rejointes par la pièce maîtresse du dispositif : une thermoformeuse grand format de haute précision. Elle sera la première sur le marché et fera de Symbiose un pionnier.

Cet investissement de 1,4 M€ promet d’être rentabilisé : « Un client actionnaire nous a confié deux premiers projets pour la future série 5 de BMW et une Passat électrique de Volkswagen. On a déjà les commandes qui vont commencer en série l’an prochain. Cela nous assurera un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros ».

L’entreprise est actuellement en phase de pré-série, soit la mise au point des pièces.

?id=ktDU0yxOaeeYPh8XUEYIW7EpkXYahIZW

Soutien économique

Lauréat de France Relance à hauteur de 800 000 €, Symbiose a aussi bénéficié du support de banques, d’investisseurs et des fonds régionaux au travers d’une levée de fonds de 6,5 M€.

« Nous avons accompagné Symbiose pour favoriser l’achat de matériel et l’usine en elle-même qui fait l’objet d’un crédit bail avec plusieurs banques », détaille Eric Broche, directeur de l’Espace entreprises Bordeaux Métropole au Crédit Agricole d’Aquitaine. L’innovation a su séduire, de même que la dimension industrielle qui vient dynamiser ce territoire. « Et le fait de se dire que de grands constructeurs automobiles allemands viennent utiliser des compétences que l’on a en France ! », ajoute Eric Broche.

?id=OL37NhfwbdJzTOHtpoandTnkXQzVAwHy

Création d’emploi

« Il y a une trentaine d’embauches à venir » , rappelle Fabienne Buccio, Préfète de la Région Nouvelle-Aquitaine. « Nous sommes des ingénieurs, on va embaucher des opérateurs dès que l’on entrera en production », confirme Jean-Pierre Estanol.

« Ce territoire a un difficile accès à la métropole, c’est très engorgé le matin. Il faut trouver des solutions de mobilité, mais une des solutions est aussi de créer de l’emploi sur le territoire », souligne Lydia Héraud, conseillère régionale Nouvelle Aquitaine et présidente de la communauté de communes de l’Estuaire. Saluant au passage tout le potentiel d’une entreprise investie dans la recherche et le développement.

Ecomnews - Adds