Ecomnews - Adds
La CCI d’Aix Marseille Provence aborde 2021 sous le signe des projets structurants et le soutien aux entreprises
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 20 JAN 2021 à 09:46
A dix mois de la fin de la mandature, les élus de la Chambre de commerce et d’Industrie d’Aix Marseille Provence ont révélé, ce 19 janvier 2021, une série d’ambitieux projets concernant à la fois la culture, la mobilité, la logistique, l’éducation ou encore l’alimentation.

Entouré des élus consulaires, sa « Team » CCIAMP, le président de la Chambre de commerce et d’Industrie d’Aix Marseille Provence Jean-Luc Chauvin, a dressé le bilan de 2020. Une année durant laquelle l’institution a joué le rôle de « Samu des entreprises », fragilisées depuis le mois de mars par la crise sanitaire.

« Plus de 10 000 entreprises nous ont sollicité avec des pics de demande en fonction des annonces du gouvernement », explique Karine Guillemen, responsable de la cellule d’urgence aux entreprises de la CCIAMP.

Dans l’événementiel, Sylvie Cottin, à la tête d’une agence de communication marseillaise, précise que 70% des entreprises françaises du secteur ont perdu 70% de leur chiffre d’affaires et licencié 10% des 6 000 salariés. Le tourisme accuse une perte de chiffre d’affaires de 55% sans visibilité aucune.

?id=LRNoCpBefPjS0bPCVShT0SRlnfyjZija

« Quatre commerces de proximité sur dix pourraient arrêter leur activité »

Trois jours seulement après la rentrée solennelle du tribunal de commerce de Marseille qui a annoncé une chute de 46,9% des procédures de redressement et liquidation judicaires en 2020, Jean-Luc Chauvin ne cache pas son inquiétude pour le premier semestre 2021.

« Selon l’enquête de conjoncture que nous venons de réaliser, quatre commerces de proximité sur dix pourraient arrêter définitivement leur activité au 30 juin 2021. La fin des aides pourrait entraîner une vraie déflagration et nous devons continuer à nous battre. Nous allons installer dans les tout prochains jours une cellule de soutien aux entreprises en difficulté aux côtés du Barreau de Marseille, de l’ordre des experts comptable et des commissaires aux comptes », a expliqué le Président au micro d'Ecomnews.

Jean-Luc Chauvin, qui plaide pour la vaccination des actifs, a également salué l’arrivée du sous-préfet à la relance Benoît Mournet qui aide la CCI à « décrypter les appels à projets ».

Budget des CCI, nouveau tour de vis de Bercy

Dans un contexte budgétaire de plus en plus contraint où les taxes affectées aux chambres de commerce ont chuté de 60% en cinq ans, Jean-Luc Chauvin entame sa cinquième et dernière année de mandature sous le signe de grands projets. Et malgré le nouveau tour de vis de Bercy en 2021 et 2022 avec une diminution de 100 M€ et 50 M€ respectivement.

« L’avenir c’est presque le meilleur moment », lance-t-il aux journalistes. Ainsi, a-t-il annoncé son soutien au projet « Loop Aix-Marseille ».

Porté par des entrepreneurs locaux, ce projet a pour ambition de faire circuler en site propre des véhicules électriques autonome à grande vitesse. « Nous allons entrer au capital de la structure chargée de la préfiguration de transport interurbain. La première phase du projet sera opérationnelle en 2030 avec un tronçon Aix-Marseille effectué en 15 mn et une quinzaine de stations », annonce Jean-Luc Chauvin qui appelle les collectivités à se mobiliser sur ce projet.

Dans le domaine de la logistique urbaine, il n’a pas manqué de tacler l’immobilisme de la Métropole et de La Poste trois ans après avoir noué un partenariat sur le sujet sans aboutir. « Il est indispensable de doter Marseille de deux plates-formes au Nord et à l’Est de la ville pour effectuer des livraisons en centre-ville en mode doux. A quelques mois de l’introduction des zones à faibles émissions à Marseille, nous souhaitons passer en phase opérationnelle et exploiter le tramway, entre 1h et 5h du matin, et proposer des points relais sur son parcours », a-t-il suggéré.

Parmi la longue liste de projets, il préconise également la création d’une halle alimentaire qui pourrait s’installer provisoirement face à la Chambre de Commerce sur la place du Général de Gaulle et la création d’un campus métropolitain plurimétiers. Une longue liste de projets aux faux airs de campagne même s’il s’en défend ! « Nous sommes là pour bosser », assure-t-il.

?id=Q4FmZ7l0nNQBOoHtNwjjk8w4z3qZtHhU

Photo : Entouré des élus consulaires, sa « Team » CCIAMP, le président de la Chambre de commerce et d’Industrie d’Aix Marseille Provence Jean-Luc Chauvin, a dressé le bilan de 2020 et présenté les grands projets de 2021. © N.B.C

Ecomnews - Adds