Ecomnews - Adds
Charente : L’Atelier Charentaises ne connaît pas la crise !
Par Fiona Urbain publié le 22 AVR 2021 à 11:38
Bercé par le bruit des piqueuses et habitué des gestes artisanaux dès son plus jeune âge, Olivier Rondinaud (quatrième génération de fabricant de charentaises) s’est lancé le pari audacieux de reprendre les rênes d’un savoir-faire artisanal et centenaire bien charentais. C’est accompagné de Michel Violleau, son associé dans cette belle aventure et expert du chausson depuis plus de 30 ans, que ces deux passionnés font revivre la véritable charentaise à travers Rondinaud, symbole de ce produit depuis 1907 et la création d’une nouvelle marque, L’Atelier Charentaises.

C’est à La Rochefoucauld, en Charente, dans le berceau historique de la pantoufle au motif tartan qu’est lancée en mai 2020, L’Atelier Charentaises. Un retour au source pour la production de ce chausson culte et emblématique d’un département et d’un savoir-faire artisanal renaissant de ses cendres. C’est également un véritable clin d’œil à Théophile Rondinaud, ancêtre de la famille.

L’ambition Michel Violleau et d’Olivier Rondinaud ? Perpétuer la technique originelle du cousu-retourné, à travers le fleuron charentais éponyme, mais aussi avec la création d’une seconde marque. Des modèles immuables et ancestraux pour celle que l’on connaît depuis la nuit des temps, à des design plus pointus et stylés pour la seconde, tout en garantissant pour chacune confort et authenticité.

Avec son feutre en tissé trame fabriqué par le dernier lainier français, la charentaise redevient un accessoire indispensable pour le plus grand plaisir de nos pieds, avec des collections au plus près des tendances et toujours sans compromis sur la qualité.

Avec plus de 550 paires fabriquées par jour, l’entreprise répond à une demande croissante et vient de recruter 3 nouveaux salariés, dont un monteur qui sera formé par les petites mains de l’atelier.

Objectifs ? Continuer à pousser le développement et la notoriété des marques Rondinaud et L’Atelier Charentaises, pérenniser ses collaborations en marque blanche et co-branding (Le Slip Français, La Pantoufle à Pépère...), intégrer le marché à l’exportation (japonais, canadien...) où le Made in France est plébiscité.

En tout juste 10 mois d’activité, L’Atelier Charentaises, c’est :

  • 15 salariés,
  • Un chiffre d'affaires de 1 200 000 €
  • 98% marché français
  • 500 distributeurs (chausseurs, cordonniers, concept-store...)
  • 10-12 mn pour la fabrication d’une paire
  • Produit somme tout écolo : matières naturelles, fabrication artisanale et sans colle
Ecomnews - Adds