Ecomnews - Adds
Culture et patrimoine, les fers de lance de l’économie du Pays d’Arles
Par Fiona Urbain publié le 31 JAN 2019 à 08:55
La Communauté d’Agglomération Arles Crau Camargue Montagnette (ACCM) avec la technopole du grand Angoulême étaient les seules collectivités à avoir un stand au SITEM, le salon des musées et du tourisme culturel à Paris. Objectif, promouvoir son écosystème unique pour attirer des nouvelles entreprises dans le secteur des industries culturelles et créatives. Reportage en direct de Paris.

Il y a une trentaine d’années, alors que le pays d’Arles était touché par une vague de désindustrialisation, les élus successifs ont misé sur les industries culturelles et créatives comme moteur de développement économique.

Rencontres d’Arles, Festival les Suds, Voies Off, Fondation Van Gogh, musée Reattu… Avec ses évènements et lieux mondialement connus, la ville attire 1,5 million de visiteurs par an.

Arles est le fief d'Actes Sud. Une exception dans le monde de l’édition, car les grands éditeurs ont plutôt leur siège à Paris. A coté d’Actes Sud, le Pays d’Arles compte 16 maisons d’édition.

Aujourd’hui, en Pays d’Arles, les filières culture et patrimoine représentent 5,5% de la population active (2,5% au niveau national), 300 millions d’euros de chiffre d’affaires, et plus de 1 200 emplois directs.

Le projet engagé par la fondation Luma sur l’ancien site des ateliers ferroviaires, en plein centre-ville est emblématique. Plus de 150 millions d’euros ont été investis par des mécènes privés, ce qui en fait le plus grand complexe culturel privé en Europe avec une tour de 56 mètres conçue par l’architecte star Frank Gehry, un auditorium, des halls d’exposition, une bibliothèque.

Au total, plus de 37 000 m2 dédiés à la création contemporaine : arts plastiques, spectacle vivant, design…

?id=RERQjj8lDcVKRdaNzgPI1ffiQTTMLSRy

"L’un des phares culturels de la Méditerranée"

« Nous sommes au SITEM pour montrer qu’au regard de sa taille modeste, Arles est l’un des phares culturels de la Méditerranée, et à ce titre, nous offrons un écosystème favorable à l’installation d’entreprises dans les domaines des industries créatives » a expliqué David Gryzb, Vice-président d’ACCM en charge de l’économie.

La Communauté d’Agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette (ACCM) a mis en place une politique de développement des filières de l’économie créative, culturelle et patrimoniale. Pour attirer investisseurs et entreprises, l’agglomération a initié la reconversion des Papeteries Etienne, une friche industrielle de 24 hectares, située sur la rive droite du Rhône, au sud du centre-ville d’Arles.

10 000 m2 seront investis dans les mois à venir par des acteurs majeurs (rencontres d’Arles, Archeomed et Ilotopie). En tout, 16 000 m2 de surface de plancher seront à investir à l’horizon 2022 et 40 000 m2 à l’horizon 2025.

Créé en 2007, le Pôle Culture et Patrimoine est le seul cluster en France pour ces filières, il regroupe une centaine d’entreprise du Pays d’Arles. ?id=l9csHeK8jVTe1lZD2PP6FaX1nGR4yuUr

Ecomnews - Adds