Ecomnews - Adds
Élections municipales : Christian Estrosi, Maire au service des Niçois, de l'écologie et du développement économique
Par Sanya Maignal publié le 03 JUIL 2020 à 17:32
Réélu par le conseil municipal avec 56 voix sur 63 exprimées, Christian Estrosi affirme qu'il poursuivra la trajectoire entamée en 2008, qui sera adaptée, en raison du Covid. Le réchauffement climatique, la santé et le développement économique sont des enjeux prioritaires de la nouvelle municipalité. Celui qui commence sa troisième mandature promet le dialogue permanent afin de construire un projet protecteur pour les Niçois.

Elus dimanche dernier avec 59,31% des voix, les colistiers de Christian Estrosi ont confié, ce 3 juillet, pour la troisième fois les clés de la ville de Nice à celui qui depuis douze ans travaille sans se ménager sur le rayonnement, la sécurité, la solidarité et l'épanouissement de tous les habitants de cette ville verte de la Méditerranée.

Premier enjeu : le réchauffement climatique et la santé

Le premier enjeu, face au réchauffement climatique et aux enjeux de santé c'est de réunir tout ceux qui protègent les Niçois. Depuis 2012, le plan Climat-Air-Energie est la base d'une politique volontariste en matière environnementale.

Ce plan a permis la création d'un vrai cercle vertueux environnemental. "Nous allons l'accélérer et répondre aux attentes de nos concitoyens. Je prendrai plusieurs arrêtés pour réduire ou éliminer toutes les sources de pollution et nous allons poursuivre la végétalisation dans tous les quartiers," annonce Christian Estrosi promettant 70 ha de parcs supplémentaires.

Le Maire portera ses efforts sur l'autonomie énergétique où les sources seront locales, propres, durables et renouvelables afin d'avancer vers un modèle d'empreinte carbone zéro. En ce qui concerne la santé elle fera partie de la délégation écologie et bien être.

La création d'une agence métropolitaine de sécurité sanitaire, environnementale et de gestion des risques est prévue. Pour les années qui viennent, Christian Estrosi situe ces filières au service de l'emploi et de l'économie.

?id=GONyFaLW1yYHeyFwbchEo1qkDQoXZdxy

Deuxième enjeu : l'équilibre de la trajectoire économique

Le surtourisme et la monoactivité économique ne garantissant pas les emplois, Christian Estrosi souhaite offrir, notamment grâce à l’Ecovallée, d’autres outils de développement : "D'abord en soutenant nos entreprises, commerçants, artisans, en les accompagnant pour dépasser la crise et recommencer à se développer, à créer des emplois, à grandir. Nous verrons s'épanouir ici une nouvelle économie, parfaitement adaptée aux transformations du monde et intégrée dans un processus environnemental vertueux."

Deux agences-clés seront mises en place pour organiser le développement de cette stratégie : l'agence pour l'attractivité et l’emploi, l’agence d'aménagement et d'urbanisme.

Y s'ajoute le soutien et les aides aux entreprises et artisans en ce temps de la crise du Covid-19 : "Dans cette période où tant de personnes et d'entreprises vont souffrir dans les prochains mois, c'est à eux qu'il faut se consacrer, sans esprit de division quelconque".

L'occasion pour Christian Estrosi d'annoncer la baisse de la fiscalité : "dès septembre 2020, nous baisserons la taxe foncière de 9,5 %. Nous poursuivrons notre action d'aide au pouvoir d'achat des plus fragiles : dès 2021, la carte de citoyenneté niçoise donnera accès gratuitement à de nouveaux services."

Plus de moyens juridiques pour la police municipale

"Nous implanterons en cœur de ville le plus moderne et le plus efficace des hôtels de police, partagé entre tous les services de sécurité, technologiquement exemplaire, rassurant et protecteur", promet Christian Estrosi ainsi que plus de moyens juridiques pour la police municipale.

?id=LqVw9heWzF7QzYzoT1lOmH1jFboqwBUu

Ecomnews - Adds