Ecomnews - Adds
Emploi : La Région Occitanie engage les grands moyens avec son Pacte à l'embauche
Par Charline Poullain publié le 26 MARS 2022 à 10:00
Puisqu’il y a d’un côté des demandeurs d'emploi et de l’autre des entreprises en mal de salariés, la Région Occitanie lance le Pacte à l’embauche, fruit de réflexions avec une cinquantaine de partenaires publics et privés. 40 solutions ont été identifiées pour lever les freins à l’emploi en région.

Il y a un côté surréaliste à entendre ces chefs d’entreprises et représentants de fédérations de métiers se succéder à la tribune et exprimer un besoin criant en salariés.

« Nous avons 17 000 postes à pourvoir. On insère et on forme », dit Émile Noyer qui préside la Fédération du bâtiment et des travaux publics de Haute-Garonne.

« L’industrie a besoin de nombreux salariés », assure Bruno Bergoend de France Industrie Occitanie, évoquant cette plateforme sur laquelle TPE et PME postent leurs offres de travail, « il y en a environ 3 000 actuellement ».

?id=ydgrlZaIZIprwuCOVl4pl6i1Slulr2kW


« L’agriculture recrute ! », martèle Marie-Line Bruel, représentante de la Chambre d'agriculture d'Occitanie et agricultrice dans le Tarn. Et de rappeler que le secteur agricole et agro-alimentaire est le premier employeur de la région.

Côté restauration, Julien Leclercq, gérant du Bastion à Lectoure raconte, médusé, comment un candidat au poste de cuisinier lui a lancé « je vous rappelle » à l’issue de son entretien d’embauche.

Autant de métiers en tension qui reconnaissent que souvent leur image en termes de pénibilité et de rémunération n’aide pas.

« Incongruité française »

« Il est difficile de recruter alors que les carnets de commande sont pleins », résume Carole Delga, présidente du Conseil régional d’Occitanie.

« Tous les secteurs recherchent des compétences et on a un taux de chômage endémique très élevé », ajoute Jalil Benabdillah, vice président régional à l’économie, l’emploi, l’innovation et la réindustrialisation, qui parle d’« incongruité française ».

La Région Occitanie a donc regroupé 50 partenaires, au premier rang desquels le Département de Haute-Garonne, des collectivités, des syndicats professionnels, des réseaux d’entreprises… « Tous ceux qui peuvent agir pour lever les freins à l’accès à l’emploi », qu’il s’agisse de freins liés à l’entreprise ou ceux inhérents à la personne.

?id=VqQGGD6MqsXLjt5EPYPT0AEy78eviDqd

40 mesures identifiées

Leur réflexion a donné lieu à une formule inédite : un Pacte pour l’embauche proposant 40 mesures et 15 solutions phare.

« Ces 40 mesures partent d’un diagnostic de problématiques que les chefs d’entreprises nous ont fait remonter », explique la présidente de Région.

S’y trouvent la mobilité (avec notamment des prêts de véhicules), le logement, l’aide à la garde d’enfants, du coaching, des stages, des sessions de découverte des métiers agricoles...

Ainsi que des actions d’insertion en faveur de personnes issues de quartiers prioritaires. Il est même question d’expérimenter un revenu régional écologique auprès de 1500 jeunes qui s’orientent vers un projet « vert » dans le BTP et l’agriculture.

Le financement du Pacte est estimé à 50 millions d’euros, dont 15 par la Région.

Ecomnews - Adds