Ecomnews - Adds
EToPhy : Un nouvel outil pour aider les agriculteurs à contrôler l’utilisation des pesticides 
Par Johanne Eva Desvages publié le 24 OCT 2019 à 09:18
Le 15 octobre dernier à Montpellier, le CIHEAM-IAMM organisait un séminaire en partenariat avec la société R&D EcoClimaSol pour lancer officiellement le nouvel outil  EToPhy. Ses indicateurs permettent aux agriculteurs d'évaluer la toxicité des produits utilisés pour le traitement de leurs cultures, les risques pour la santé, et ainsi mieux contrôler l’utilisation des pesticides sur leurs parcelles. Reportage

S’il répond aux attentes actuelles des consommateurs et aux besoins des agriculteurs, l’outil EToPhy a été pensé il y a plus de 10 ans. Il aura fallu 5 ans pour l’élaborer, commencer les tests sur les exploitations, et encore 5 ans pour le rendre accessible au plus grand nombre en créant la plateforme web.

Ce logiciel repose sur le calcul de deux indicateurs de risques liés à l'utilisation des produits phytosanitaires : IRSA (Indicateur de Risque sur la Santé de l'Applicateur) et IRTE (Indicateur de Risque de Toxicité Environnementale).

Il permet ainsi aux agriculteurs d’élaborer une « gestion des risques des pesticides dans le choix de leurs produits » alors même qu’ils ont aujourd’hui très peu d’informations sur les risques encourus, nous explique Philippe Le Grusse, enseignant-chercheur au CIHEAM Montpellier et Co-concepteur des indicateurs EToPhy.

Financé par la Région Occitanie et le Feder, ce projet a été développé par des chercheurs du CIHEAM-IAMM (Philippe Le Grusse, Jacques Fabre, Elisabeth Mandart et Oussama Mghirbi) et d’EcoClimaSol (Julie Caubel, Marc-Elizabeth Nembrot, Josué Arredondo S, Lucas Bromblet, Samuel Louvet, Jean-Philippe Boulanger).

?id=e4ZCLavLHVWkc6W0EXH88zC8VrztIOn1

EToPhy s’adresse aux professionnels souhaitant améliorer leur performance environnementale et sanitaire mais également communiquer sur leur capacité de gestion des risques dans l’utilisation des pesticides : « J’espère vraiment que ça va me permettre de montrer à mes parties prenantes (salariés, voisins, …) ce que l’on fait. Avec EToPhy je vais peut-être avoir les moyens de donner des indications transparentes et claires sur mes pratiques » a réagi Bruno Le Breton, agriculteur du Domaine de la Jasse, Association Terra Vitis.

La coopérative Qualisol, inscrite dans une démarche d’évolution vers une agriculture durable et plus respectueuse de l’environnement, développe actuellement la certification Haute Valeur Environnementale (HVE) pour valoriser les productions de ses membres.

Elle a participé activement à la phase de tests d’ EToPhy et c’est justement « pour pouvoir mieux sélectionner en amont les produits proposés aux agriculteurs » qu’elle a inscrit l’outil à son référencement, nous précise Pierre-Henri Guiral, technicien conseil en production végétale chez Qualisol.

Avec une plateforme web grand public, EToPhy est désormais accessible à tous, par abonnement. En effet, si le développement du logiciel a bien été accompagné par des financements publics, parmi lesquels le plan national de recherche Ecophyto, la Région Occitanie et le FEDER, « en France, les pouvoirs publics ne souhaitant pas assurer la prise en charge du fonctionnement de l’outil EToPhy, il est donc nécessaire de développer un modèle économique privé pour offrir ce service » explique Philippe Le Grusse.

Ecomnews - Adds