Ecomnews - Adds
Comment la France peut-elle devenir le leader de la construction d'avion vert ?
Par Redaction publié le 20 SEPT 2021 à 09:33
Au regard de la situation du secteur aéronautique, notamment en France et particulièrement en Occitanie, au début de la crise sanitaire, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie avait tenu à exprimer sa détermination à sauvegarder cette industrie qui représente 360 000 emplois en France, dont un tiers en Occitanie, et des milliers d'entreprises. Cela s'est concrétisé par le Plan de soutien de 100 M€ dédié à la filière aéronautique et spatiale.

Dans ce cadre, la Région annonçait notamment le lancement, en partenariat avec le Pôle Aerospace Valley, d'un AMI (Appel à Manifestation d'Intérêt) pour le développement de démonstrateurs d'avion vert dans l'aviation légère.

Avec ces démonstrateurs conçus autour d'intégrateurs régionaux, impliquant des PME régionales innovantes ainsi que des laboratoires et des bureaux d'études, la Région Occitanie vise à se positionner comme la région leader en Europe sur l'aviation légère décarbonée. Un budget de 10 M€ y est consacré par la Région Occitanie.

Les avions de petite capacité, destinés à des trajets courts, sont bien placés pour intégrer à moyen terme de nouvelles technologies qui pourront, pour certaines, être ensuite adaptées pour les avions de plus grande capacité.

Ces travaux permettront donc d'accélérer l'émergence de l'avion vert, en complémentarité avec ceux réalisés au niveau national - à travers le CORAC - et au niveau européen - à travers le futur programme européen vers l'aviation commerciale verte.

En parallèle, le pôle de compétitivité Aerospace Valley a lancé, en novembre dernier, Maele (Mobilité AErienne Légère et Environnementalement responsable), une initiative rassemblant une communauté d'acteurs régionaux innovants dans le domaine de la mobilité aérienne légère et décarbonée.

« Je connais et partage l'inquiétude de toute une filière, des chefs d'entreprises aux salariés, des ingénieurs aux apprentis. Dès le début de la crise, nous avons répondu présent avec notre plan de soutien de 100 M€. Il a permis de les aider à passer ce cap et préserver un maximum d'emplois et de compétences sur notre territoire. Nous devions simultanément penser à l'après et au rebond.

Ma volonté est que la France soit chef de file sur l'avion vert et je souhaite que la Région soit moteur dans les travaux. Cela se traduit par des mesures fortes destinées à accompagner la transformation de la filière, et en particulier les PME, comme la lancement de cet AMI et l'ouverture en 2024 d'un technocampus de l'hydrogène appliqué à l'avion vert mais également l'accompagnement des générations de demain avec le lancement de challenges étudiants qui permettra de financer des stages dans des laboratoires des membres de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, sur les enjeux rencontrés par les industriels de l'aviation légère décarbonée et éco-responsable. Car oui, nous aurons toujours besoin d'avions.

Des avions plus verts, plus légers, électriques et demain certainement hybrides. Nous continuerons de faire preuve d'un fort volontarisme politique, en dédiant notamment de nouveaux moyens pour la recherche et le développement.

Miser sur cette industrie de pointe permettra de créer de nombreux emplois et de maintenir les compétences clés au cœur de nos territoires. Je tiens d'ailleurs sincèrement à féliciter l'ensemble des porteurs de projets pour le travail accompli en quelques mois.

Il permet de concrétiser la naissance d'une filière de l'aviation légère décarbonée en Région avec l'ambition d'être leader en Europe. L'équipe de France de l'aéronautique démontre qu'elle est prête à relever ce défi. La Région Occitanie aussi ! » a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

L'Appel à Manifestation d'Intérêt, opéré par le Pôle Aerospace Valley s'est déroulé en deux vagues, et a permis de retenir, en février et en juin dernier, 13 projets de démonstrateurs d'avion vert dans l'aviation légère, qui représentent un budget de 11,5 M€.

Le Pôle Aerospace Valley suivra les projets lauréats et accompagnera les porteurs dans leurs besoins futurs en développement en partenariat avec l'agence régionale Ad'Occ.

Le jury, composé de représentants de La Région Occitanie, du Pôle Aerospace Valley, de l'Agence de développement Ad'OCC et d'experts scientifiques indépendants, a retenu les projets suivants :

1ère vague (février 2021) : 13 dossiers déposés et 4 projets retenus, représentant un budget de 4,5 M€ dont 2,2 M€ d'aides de la Région Occitanie :

  • MANGABHY, projet porté par un consortium composé de DELAIR, HYCCO, PRAGMA Industries et l'ISAE-SUPAERO ;
  • PROVERHBE (PROpulsion VERticale Hybride - Banc d'Essai), un projet porté par Ascendance Flight Technologies, en partenariat avec l'IRT Saint-Exupéry et le CEA Tech ;
  • « Train d'Atterrissage Tout Electrique pour un Avion Régional Electrique », projet porté par AURA AERO en partenariat avec SOBEN ;
  • VOLTHYGE (VOLs Tests d'Hydrogène sous G Elevés), porté par BSA (Blue Spirit Aero) et PRAGMA Industries.

2ème vague (juin 2021) : pour cette seconde vague, les thématiques et le périmètre ont été élargis au-delà des aéronefs et les candidatures ont été ouvertes aux ETI, en plus des PME.

13 dossiers ont été déposés et 9 projets retenus, représentant un budget d'environ 7 M€, dont 4 M€ feront l'objet d'une demande d'aide à l'innovation auprès de la Région Occitanie :

  • AERONEF ULM VERT EXOMO G4, un projet porté par IONBIRD en partenariat avec NOVATEM et PRAGMA INDUSTRIES ;
  • ALAVHYA, projet porté par AVIONS MAUBOUSSIN en partenariat avec ARTEC AEROSPACE et le CRITT Mécanique & Composites - UT3 ;
  • CHRYSALIDE, projet porté par SAFETYN ;
  • CPO, projet porté par ERNEO en partenariat avec SAFRAN ELECTRICAL & POWER et SEG ;
  • IP2, projet porté par CONSEIL & TECHNIQUE en partenariat avec SSG AERO et TEM ;
  • Mission Blériot, projet porté par BEYOND AEROSPACE en partenariat avec AF MICADO, CKP ENGINEERING, G1 AVIATION, H2PULSE, l'IRT Saint Exupéry, et TVI ;
  • PEPSI, projet porté par TEM en partenariat avec BLACK SWAN, DREAMTECH et ETSA
  • VH102, projet du consortium ENAC et VOLTA HELICOPTERS ;
  • VHYPER, projet porté par BLUE SPIRIT AERO en partenariat avec PRAGMA INDUSTRIES.

Il est prévu de lancer d'ici fin 2021 une 3ème vague à cet AMI. Plusieurs projets collaboratifs sont en effet d'ores et déjà en discussion, notamment pour des hélices silencieuses optimisées pour des aéronefs légers à propulsion électrique, des piles à combustibles de plusieurs dizaines de kW, une chaîne de stockage et distribution hydrogène embarquée à masse, volume et format optimisés, etc.

Ecomnews - Adds