Ecomnews - Adds
Gestion de la crise sanitaire à Antibes : Transparence, cohérence et espérance
Par Sanya Maignal publié le 04 FEVR 2021 à 09:27
La gestion de la crise sanitaire à Antibes se veut sous le signe de la transparence et notamment au niveau des chiffres et des actions. Avec la cohérence de la stratégie, le Maire Jean Leonetti, son équipe et l'équipe du centre hospitalier tracent une perspective d'espérance.

Contrairement au territoire national, à la région ou encore au département où le nombre le décès en 2020 est en progression par rapport à 2019 (respectivement + 7,30 %, + 9,86 % voire + 8,85 %), à Antibes le nombre de personnes décédées stagne : il est le même qu'en 2018 ou 2019. L'an dernier, la ville n’a enregistré que 30 décès dus au covid.

?id=IMJOqTSWYJ4RDTm2I6sefYXqvvlozJEJ

Depuis un an, la Ville d'Antibes Juan-les-Pins s'est adaptée. Elle a équipé ses soignants, continué de veiller sur les plus fragiles et a soutenu l'économie locale.

« Nous avons de bons résultats grâce à une bonne stratégie » souligne Jean Leonetti, Maire d'Antibes. La ville a distribué plus de 80 000 masques, 66 000 tests PCR ont été réalisés et la vaccination a bien démarré avec près de 4 000 personnes vaccinées (+75 ans et personnel soignant de plus de 50 ans).

?id=uzxnwdhAgadBliIjCKPxzQ9fsxxcY9Gr

Les perspectives et l'équilibre à trouver

« Ce qui nous empêche de tracer des perspectives claires c'est la pénurie de vaccins, regrette le premier magistrat de la ville. Cela ne nous permet pas de vacciner toute la population à risque dans un délai raisonnable. Si on pouvait le faire en deux mois on aurait une première victoire sur la pandémie. »

Si la ville ne dénombre que 50 décès dus au virus, une victime complètement à part est à déplorer : la vie économique, culturelle, événementielle... Entre la pandémie et la vie économique, l'équilibre est difficile à trouver, mais la municipalité ne baisse pas les bras : le marché de Noël, des animations pendant la période des fêtes ont été maintenus ainsi que certaines activités ou manifestations parfois différées ou distanciées. « Les événements c'est mieux en présentiel, admet le Maire.

Pour qu'on puisse revenir au présentiel, on s'y emploie non pas uniquement à donner des aides mais à continuer une activité économique. On ne peut pas avoir une gestion sanitaire déconnectée de la gestion familiale, sociale et économique du territoire. »

?id=YAjEBeHenNKkR1cwe74Hw4SwsFhU3t8b

Objectif : maîtriser la situation avant l'été

Afin d'aider les entreprises la Ville d'Antibes a diminué nombre de taxes, accordé de nombreuses aides financières et par conséquent elle enregistre une importante diminution de recettes.

« La crise due au covid coûte à la Ville d'Antibes près de dix millions d'euros dont a bénéficié une partie de notre économie », explique Jean Leonetti assurant que la municipalité continuera à aider le tissu économique et commercial au cas par cas.

« C'est essentiel pour la prise de la confiance et de l'espérance. Nous sommes sur la base d'espérer qu'au début de l'été, la situation sera au moins maîtrisée si ce n'est complètement éradiquer », assure l'édile.

Ecomnews - Adds