Ecomnews - Adds
Grand Avignon : Le tramway d’Avignon définitivement sur les rails
Par nicolas francois publié le 22 OCT 2019 à 09:12
Samedi 19 octobre, Avignon a inauguré son tramway en présence de la chanteuse Mireille Mathieu. Avec la mise en service de la première ligne qui s’étend sur 5,2 km, c’est un projet au long cours qui voit enfin le bout du tunnel pour le Grand Avignon.

« Le tram est de retour ! »

C’est en ces mots que l’actuel président du Grand Avignon Patrick Vacaris a lancé les festivités, faisant allusion à la présence d’un tramway dans les rues d’Avignon il y a plus d’un siècle.

Ce samedi 19 octobre symbolise l’aboutissement d’un vaste projet qui aura marqué les esprits. Impulsé il y a plus de huit ans alors que Marie-Josée Roig était à la tête de la Ville d’Avignon et de l’agglo, le tram aura connu moults rebondissements.

Retardé de trois ans, réduit de moitié, chahuté par l’opposition et les anti-tram, annoncé pour mort au lendemain du changement de municipalité en 2014, le tram aura finalement résisté contre vents et marées.

Si la maire d’Avignon et première vice-présidente de l’agglo Cécile Helle fait amende honorable en reconnaissant un projet « non voulu », elle a tenu à souligner qu’il fallait « savoir faire la part des choses quand on est élu », rappelant les 2 millions d'€ investis par la Ville ces trois dernières années dans des travaux d’embellissement effectués par les agents municipaux sur le chemin du tram.

?id=Lxczg9nQZCqjXqcWxyrV1UELfELAeUnX

« Le tram du bonheur »

« Le tram est le fruit d’une solidarité du territoire et représente 117 millions d’euros à votre service ! » a lancé à la foule présente le président du Grand Avignon Patrick Vacaris lors de la cérémonie d’inauguration. Nous sommes là pour écrire l’avenir.

Le tram est l’épine dorsale du nouveau projet de renouvellement urbain que nous allons mettre en place. » Un projet destiné à sortir du « tout voiture » et pour lequel la Région Sud se dit prête à investir.

« Le développement des transports en commun sur notre territoire est l’une de nos grandes priorités, a déclaré le président Renaud Muselier. Nous souhaitons impulser une dynamique régionale en faveur d’une nouvelle mobilité. C’est pourquoi la Région a fait le choix d’investir 5,4 millions d'€ dans le projet du tramway. »

Si l’inauguration a été marquée par l’absence remarquée de membres du gouvernement pourtant annoncés - Élisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et solidaire devait être présente - "l’enfant du pays", comme la surnomment affectueusement les Avignonnais, était, elle, belle et bien présente.

En effet, la chanteuse Mireille Mathieu a été choisie pour être l’une des marraines du tram. Bénéficiant d’une rame à son effigie, La chanteuse âgée de 73 ans, qui a dévoilé la plaque inaugurale, a surnommé le tramway « Le tram du bonheur », confessant non sans une pointe d’émotion : « Mes parents auraient été très fiers. »

?id=BlFIjuAo8LfNsgqnVgvYgGDllJAUDWyF

Le tram en dates :

11 avril 2011 : Approbation du programme de création des lignes A et B du projet de tram.

3 juin 2011 : Notification par l’État d’une enveloppe de 29,85 M€ dédiée au projet de tramway du Grand Avignon.

23 novembre 2013 : Déclaration d’utilité publique par arrêté préfectoral.

10 janvier 2015 : Approbation du tracé de la première phase du tram.

Hiver 2015 - été 2016 : Etudes préparatoires aux travaux, lancement des consultations de marchés publics.

Septembre 2016 : Début des travaux de dévoiement des réseaux (eau, assainissement, télécommunications…)

Janvier 2017 : Démarrage des travaux du centre de maintenance/voie d’accès au MIN.

Mai 2017 : Démarrage des travaux de ligne.

Décembre 2018 : Arrivée de la 1re rame.

Avril 2019 : Fin des travaux et démarrage des essais.

Octobre 2019 : Démarrage des marches à blanc.

19 octobre 2019 : Mise en service.

?id=86qDwSpNs4xWlxrBk5UYxXwgzHg5FoTu

Une deuxième ligne pour 2023

Le président du Grand Avignon Patrick Vacaris l’a dit il y aura bien une deuxième ligne pour le tram. Cette dernière doit relier le parking-relais de l’île Piot à la place Saint-Lazare, en croisant la première ligne, à hauteur de la gare centre face au cours Jean Jaurès. Un projet à plus de 61 millions d'€ qui nécessitera deux ans de travaux et devrait voir le jour en 2023.

Ecomnews - Adds