Ecomnews - Adds
Marseille : Africalink qui vient d'élire ses deux nouveaux présidents, compte 170 membres dont 35% sont issus du continent africain
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 11 MARS 2022 à 09:42
Le réseau d’entrepreneurs Africalink a élu deux nouveaux présidents au terme de l’assemblée générale qui s’est tenue le 7 mars 2022 à l’Hôtel de ville d’Aix-en-Provence. L’union de l’Afrique et de l’Europe est incarnée par une présidence bicéphale confiée à Liolos Panayotis et Hicham El Merini. Les deux hommes ont livré leur feuille de route et lancé un appel à des financements.

Quatre ans après sa création, sous l’impulsion de la Chambre de commerce et d’Industrie Aix Marseille-Provence, le réseau Africalink, visant à développer les relations d’affaires en Europe et sur le continent africain, a nommé deux présidents pour succéder à Yves Delafon.

Liolos Panayotis et Hicham El Merini, adhérents de la première heure, coprésideront Africalink en vue d’intensifier le réseau qui compte désormais 170 membres dont 35% issus du continent africain.

« Notre binôme illustre parfaitement l’union entre les deux continents », soulignent-ils en chœur. Les deux hommes naviguent en effet depuis des années entre l’Afrique et la France. Ils gardent en mémoire les premières discussions dans une aérogare avec Jean-Luc Chauvin, président de la Chambre de commerce et d’Industrie Aix-Marseille-Provence et son vice-président de l’époque Frédéric Ronal.

?id=pvr4q6rYkboWvcAYKaOgILvC8ABfksE8

Quatre ans plus tard, le président de l’institution consulaire porte toujours un regard bienveillant sur cette structure : « Nous les avons accompagnés dès l’origine. Désormais, Africalink devient autonome avec des ambassadeurs, une communauté et une reconnaissance de la stratégie internationale de notre territoire ».

Marocain, Hicham El Merini, préside la société SM2E qui commercialise des solutions dans le secteur de la Défense. Liolos Panayotis dirige le cabinet d’expertise comptable Exco Omniconseils France, chargé des relations entre les cabinets français et africains.

Les deux hommes entendent poursuivre le travail entamé par leur prédécesseur tout en recherchant de nouvelles sources de financement aux subventions de la métropole et de la CCI AMP et à l’heure où le réseau n’a cessé d’élargir son influence de part et d’autre de la Méditerranée.

L’initiative saluée et reconnue par les collectivités territoriales et le gouvernement français par la voix de Franck Riester, Ministre délégué auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, souhaite désormais bénéficier « d’un soutien financier pour accélérer, structurer le réseau et bâtir une vraie stratégie ».

Africalink, partenaire du Top 20 (qui regroupe les plus grandes entreprises des Bouches-du-Rhône), envisage de se tourner vers l’Agence française de développement et des bailleurs de fonds privés.

Au programme cet été, une mission au Sénégal qui préside l’Union africaine. Pour mieux comprendre les attentes des adhérents et cibler les missions, les deux présidents entendent organiser des petits déjeuners individuels avec les membres.

Malgré la crise sanitaire, les liens d’affaires se sont poursuivis en 2021 avec davantage de rencontres virtuelles (Algérie, Ghana, Sénégal, Mauritanie, Gabon…) que de missions de terrain (Cameroun, Djibouti, Tunisie et Maroc).

« Nous connaissons des succès Nord-Sud, Sud-Nord mais également Sud-sud. C’est ainsi que deux entreprises, une gabonaise et une marocaine ont répondu conjointement à un appel d’offres lancé par Setrag, société d’exploitation du Transgabonais », souligne Hicham El Merini. 18 secteurs d’activités sont représentés au sein d’Africalink : 20% des adhérents sont dans l’industrie, 11% dans la distribution et le commerce et 11% dans l’immobilier, la construction et le bâtiment.

Africalink est présent en Côte d’Ivoire, au Cameroun, en Tunisie, au Ghana, en Guinée Bissau, à Madagascar, au Somalilad, en Mauritanie, au Maroc et au Sénégal et avec des projets de développement en Tanzanie, en Guinée et en Égypte.

Légende photo: Yves Delafon, désormais président d’honneur entouré des deux nouveaux présidents d’Africalink : Liolos Panayotis et Hicham El Merini. ©NBC

Ecomnews - Adds