Ecomnews - Adds
Marseille : Comment le Smarport Challenge défie les start-ups pour construire le port du futur ?
Par Noémie Bouisset publié le 03 JUIN 2021 à 09:10
La troisième édition du programme d’innovation ouverte « Smartport Challenge » a été lancé le 26 mai 2021. Les start-ups peuvent déposer leurs candidatures avant le 27 juin et les lauréats devront ensuite relever neuf défis en proposant des solutions innovantes.

Les candidatures sont ouvertes

La CCI Métropolitaine Aix Marseille Provence, le Grand Port Maritime de Marseille, Aix Marseille Provence et Aix-Marseille Université, avec le soutien de la ville de Marseille, ont lancé le 26 mai la troisième édition du Smartport Challenge.

Ce dernier s’inscrit dans la démarche du French Smartport in Med qui oeuvre pour le développement des structures portuaires face au double enjeu des transition écologique et numérique de l’économie.

Comment ce défi va-t-il se dérouler ?

Les start-ups intéressées ont jusqu’au 27 juin pour déposer leurs candidatures. Une entreprise sera sélectionnée pour chaque défi proposé. Mi-juillet, les lauréats s’engageront dans une phase d’expérimentation de quatre mois pendant lesquels ils devront développer et appliquer leur projet porteur de solutions innovantes.

Une journée spéciale Smartport Day sera organisée à l’issue de cette période afin de présenter les réponses novatrices apportées aux défis par les différentes start-ups séléctionnées.

Une récompense de 15 000 euros sera également octroyée.

Cette initiative a pour objectif de pousser le secteur portuaire dans l’innovation, soit d’enrichir, grâce aux diverses solutions innovantes, l’écosystème actuel. Elle apporte donc également une certaine visibilité aux entreprises participantes à travers une démarche de projets.

La deuxième édition avait révélé huit lauréats en juin 2020 et le Smartport Day avait eu lieu le 24 novembre, en digital. Les start-ups sélectionnées avaient également reçu une dotation de 15 000 euros.

Neuf défis lancés par des grands groupes et des collectivités publiques

Les défis que propose cette troisième édition du Smartport Challenge concernent différentes problématiques auxquelles les structures portuaires font face dans le cadre de leur développement économique.

Le premier défi lancé par EDF consiste à valoriser et tirer bénéfice de la digue du large en termes de production d’énergie renouvelable.

Au niveau énergétique, au autre défi lancé par Interxion propose la création d’un comparateur énergétique afin de calculer les émissions de CO2 émises par les entreprises du territoire.

La plupart des projets viseront donc la réduction de l’empreinte carbone et de l’impact environnementale du secteur. Plusieurs défis qui s’inscrivent dans cette démarche comprennent la valorisation des déchets organiques produits par les armateurs et les plaisanciers, l’établissement d’une filière bio méthane liquéfiée à partir de traitement de déchets du territoire et donc en circuit court, ou tout simplement la réduction de l’empreinte carbone liée aux déplacements.

Un sixième défi, lancé par NGE Connect, consiste à élaborer des systèmes de fermeture nomades intelligents afin de sécuriser les équipements à distance.

Pour la facilitation de l’accès à l’emploi, le Port de Marseille Fos défie les start-ups à développer un outil qui faciliterait la mise en relation des étudiants, des formateurs et des employeurs du secteur portuaire.

En termes d’attractivité, la Ville de Marseille lance le challenge de promouvoir et valoriser le patrimoine culturel maritime de Marseille en favorisant pour les habitants, notamment les jeunes, un accès ludique et interactif. Le dernier projet qu’il faudra proposer consistera à nourrir l’envie des croisiéristes de revenir sur le territoire pour un long séjour après une escale à Marseille.

Les start-ups doivent ainsi répondre au défi pour lequel elles seront sélectionnées en portant des projets innovants en termes de logistique, de performance numérique, d’environnement, d’énergie, d’emploi et de richesse ou encore d’attractivité.

Ecomnews - Adds