Ecomnews - Adds
Nouvelle Aquitaine : Les hôtels Altica retrouvent des couleurs !
Par Charles Dos Santos publié le 20 FEVR 2018 à 09:00
Crée au début des années 90, le groupe hôtelier a connu bien des remous en 3 décennies d'existence. Après plusieurs années compliquées, la société retrouve des couleurs depuis son rachat en 2015 par Pierre Courtois de Viçose.

Présent dans tout le sud-ouest de la France, le groupe Altica constitue une référence dans le monde de l'hôtellerie.

Créé par deux entrepreneurs français en 1992 originaires d'Arcachon, l'entreprise a connu à la fin du 21e siècle, une jolie croissance puisque pas moins de 10 hôtels chics ont été ouverts en moins de 10 ans !

Soucieux de faire découvrir aux visiteurs d'un soir comme aux touristes, les deux co-fondateurs ont fait le choix de se développer dans tout le Sud Ouest de la France.

Ainsi, après les 3 sites ouverts dans la métropole bordelaise, de nouveaux hôtels ont été créés à La Rochelle, à Sarlat en Dordogne et à Pau dans les Pyrénées Atlantiques ainsi qu'à Anglet.

Pourtant, les années 2000 ont été particulièrement plus délicates. Suite au décès brutal d'un des deux cofondateurs, la marche en avant du groupe a été ralentie.

Pire, le groupe a été mis en vente peu de temps après. C'est à ce moment là que Pierre Courtois de Viçose en devient le seul propriétaire.

20 millions d'euros pour le rachat

Cette opération, concernant le fonds de commerce et de l'ensemble des murs, a pu être possible grâce à la participation du fonds d'investissements Apicap, associé à un pool bancaire national.

Les intentions du nouveau propriétaire sont limpides : faire monter en gamme les sites du groupe sans faire exploser les tarifs. Pour y parvenir, de nombreux services ont été améliorés comme notamment les petits déjeuners proposés et la présence d'un personnel qualifié en permanence.

Plus de 4 millions d'euros ont déjà été investis dans une modernisation des 584 chambres et des espaces de vie de chacun des sites du groupe.

Pour l'heure, une hausse des prix de 20 à 25 euros par chambre est prévue par la direction du groupe, ce qui rendrait une chambre normale à 65 euros contre 45 à l'heure actuelle.

Pour réussir son pari, le nouveau patron a estimé que le taux de remplissage des hôtels Altica devra passer de 54/55% comme c'est le cas ces dernières années à 62/65% pour que les sites soient rentables.

Pour y parvenir, des offres spécifiques destinées aux familles et aux touristes vont être mises en place.

Par ailleurs, des opérations de recrutement vont être lancées pour renforcer les équipes sur l'ensemble des sites. Celles-ci interviendront d'ici à 2020, année à laquelle les travaux de modernisation doivent être terminées. Affaire à suivre…

A propos d' Altica :

  • Année de création : 1992
  • Chiffre d'affaires : 7 millions d'euros en 2017.
  • Nombre de sites : 10
  • Nombre de chambres : 584.

©Crédit photo : Altica.Fr \ L'actuel hôtel de Sarlat en Dordogne.

Ecomnews - Adds