Ecomnews - Adds
Nouvelle-Aquitaine : Conserto va créer 70 emplois à Bordeaux 
Par Rédaction publié le 13 MARS 2018 à 09:00
L'entreprise nantaise de services numériques vient d'annoncer l'ouverture d'une agence sur le cours Aristide Briand. L'implantation à Bordeaux devrait déboucher à terme sur la création de 70 emplois. 
L'agence de Conserto sera au 1 cours Aristide Briand et ouvrira le 1er avril.

Ça sera la septième agence à ouvrir en France. Après Nantes, Niort, Toulouse, Paris, Rennes et Montpellier, celle qui compte déjà 340 salariés, en moins de cinq ans d'existence, continue de mailler le territoire national. Le secret de la réussite ?
Une gamme étoffée de services allant des conseils sur la robotique aux objets connectés en passant par le cloud, et sans oublier l'accompagnement à la transformation numérique.
L'entreprise créée en 2013, à Saint-Herblain prés de Nantes, mise sur l'écosystème bordelais pour continuer son développement. En 2017, son chiffre d'affaires était de 19 millions d'euros.
Un chiffre que Nicolas Plougastel et Gaël Avenard, les deux fondateurs, veulent revoir à la hausse pour le porter à 27 millions d'euros cette année.
En 2018 d'ailleurs, Conserto envisage de recruter une dizaine de salariés à Bordeaux, et à terme 70 postes en CDI seront créé en trois ans.
Ingénieurs robotiques, cadres, gestionnaires de projets, mais aussi responsable RH, commerciaux ou responsables techniques, les profils recherchés seront diversifiés pour celle qui compte déjà quelques clients girondins comme Le Poste ou l'Université de Bordeaux.

Les futures recrues pourront se vanter dès lors de travailler dans celle qui se classe 12ème au palmarès , établi par les Échos, des champions de la croissance 2018 avec un taux annuel moyen de 190%.
De plus, comme le rappelle le dirigeant dans les colonnes de Sud Ouest « Nous sommes la 11ème entreprise de l'Hexagone au classement ''Great Place to Work'' », comprenez, il fait bon travailler chez Concerto.

Avec cette nouvelle installation, l'écosystème numérique de la métropole de Bordeaux continue son expansion.
L'arrivée de l'éditeur de jeux vidéo Ubisoft, et le récent déménagement du siège social du géant de paris en ligne Betclic donnent une autre dimension à « la Belle endormie ».
Ecomnews - Adds