Ecomnews - Adds
Occitanie : L’offre immobilière en pleine dépression
Par Redaction publié le 15 JUIN 2021 à 09:33
L’Occitanie Est connaît une crise de l’offre immobilière et atteint un nombre d’offres annuel en dessous des 4 000 logements.

La crise de l’offre immobilière s’accentue, notamment autour de Montpellier comme l'affirme Laurent Villaret, président de la FPI Occitanie Méditerranée (FPI OM).

Selon lui, cette crise n’est pas une conséquence de la crise sanitaire mais serait enclenchée depuis 2018. En cause, une baisse des ventes des logements neufs liée à « une forte inertie dans le montage des opérations et un manque de renouvellement de l’offre foncière » déclare le promoteur GGL-Helenis.

En 2020, il y a eu une baisse de 30 % des mises en vente en ex-Languedoc-Roussillon (hors Montpellier), par rapport à 2019.

La situation en 2021

Au premier trimestre 2021, 828 logements ont été mis en vente, soit une baisse de 27 % constatée en ex-Languedoc-Roussillon par rapport au trimestre précédent, selon la FPI et les chiffres du bureau d’étude Adéquation. Laurent Villaret oppose ce chiffre aux 2 200 logements mis en vente au premier trimestre 2018.

Au niveau des prix de vente au m2 (hors parking), ils ont augmenté à Montpellier Méditerranée Métropole entre le 1er trimestre 2020 et le 1er trimestre 2021 en passant de 4 237 euros à 4 432 euros, soit une hausse de 4,6 %. De même à Toulouse, qui connaît une augmentation de 2,1 % avec un prix de marché de 3 994 euros en ce début d’année.

La FPI OM et l'Académie du bâtiment et de la cité de demain (ABCD) organiseront un colloque au cours du dernier trimestre 2021. L’objectif sera d’aborder le problème et de proposer des solutions pour soutenir la production avec les acteurs du territoire, les bailleurs sociaux, les élus des agglomérations de l’ex-LR et des experts.

Ecomnews - Adds