Ecomnews - Adds
Pays de Grasse : Il faut sauver la filière du parfum
Par Sanya Maignal publié le 01 JUIL 2020 à 10:00
Au pays de Grasse l'inquiétude grandit au sein de la filière du parfum. La faible fréquentation et les mesures gouvernementales en sont la cause : en juin le chiffre d'affaires de ces entreprises a baissé de 80 %.

Etroitement liés au tourisme, mais ne faisant pas partie du dispositif gouvernemental, les parfumeurs grassois tirent la sonnette d'alarme.

Les Maisons Fragonard, Galimard, Molinard et les membres de l’association «Entreprise et Découverte » dont la Confiserie Florian et la Verrerie de Biot couplent à leur activité de fabrication et de vente, des visites de leurs sites de production ou de leurs usines.

Si leurs codes NAF et APE n’appartiennent pas aux catégories reliées au tourisme, ces sociétés demeurent lourdement impactées par la fermeture des frontières et pénalisées par l’éloignement de la clientèle étrangère qui représente pour certaines d’entre elles jusqu’à 70% de leur chiffre d’affaires.

D'importants enjeux pour le Pays de Grasse

"Associées à l’identité de nos territoires, ces sociétés souvent familiales à dimension internationale sont des marques fortes qui rayonnent largement au-delà de nos frontières, a souligné lors de la conférence de presse Jérôme Viaud. Véritables vitrines des savoir-faire français, elles représentent un pan de notre patrimoine industriel que nous devons soutenir et protéger."

Solides locomotives dans le développement économique, ces grandes maisons attirent toujours des visiteurs qui représentent autant de consommateurs potentiels pour les commerces, les bars, les hôtels, les restaurants, les équipements culturels.

"Il en va de la préservation de nombreux emplois sur tout un bassin de vie, précise le Maire de Grasse Jérome Viaud et président de la CAPG. Il en va également de la réussite de la stratégie territoriale pour redynamiser le centre-ville et pour laquelle nous avons reçu le soutien précieux de l’Etat au travers du dispositif national Action Cœur de Ville. La dynamique vertueuse qui a été enclenchée doit se poursuivre et pour cela nous devons continuer de nous appuyer sur nos atouts et nos forces".

?id=GQlGWsCbtKMdwtTh1UeHFYHTs3MR1ZB0

Appel au Gouvernement

Estimant qu'il est urgent et indispensable que l’ensemble des acteurs de la filière du tourisme puisse bénéficier des aides gouvernementales qui s’articulent autour de la prise en charge à 100% de l’indemnité d’activité partielle, de l’accès au fonds de solidarité et de l’exonération des cotisations sociales patronales, Jérôme Viaud, Président de la Communauté d'Agglomération Pays de Grasse et David Lisnard, Maire de Cannes en qualité de Président du Comité régional du tourisme, soutenus par les Présidents de la CCI Nice Côte d’Azur et de l’UPE 06, demandent au Gouvernement de légiférer dans les plus brefs délais en faveur de ces secteurs d’activités qui dépendent directement de la fréquentation touristique et qui ont besoin d’un accompagnement renforcé pour surmonter les effets de cette crise sans précédent.

Le message a été adressé au Premier Ministre le 25 mai dernier, un amendement rectificatif déposé par le Sénateur Jean-Pierre Leleux.

Ecomnews - Adds