Ecomnews - Adds
Reconfinement : Quelles sont les mesures d'urgence déployées par la Région Occitanie ?
Par Fiona Urbain publié le 05 NOV 2020 à 09:32
Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie a présenté les mesures d'urgence déployées, prolongées ou renforcées par la Région à l’occasion de du reconfinement. Le détail dans notre article.

La Région Occitanie fortement touchée par le coronavirus

Aujourd’hui, la priorité est donnée à la protection de la santé de chacun. Avec près de 1,5 millions de cas confirmés en France, 46,6 millions dans le monde, l’épidémie circule très activement aujourd’hui.
La Région Occitanie n’est pas épargnée avec plus de 3 300 cas confirmés supplémentaires par jour, pour un total actuellement de plus de 25 000 cas.
Le nombre d’hospitalisations évolue également trop rapidement, avec 1 600 hospitalisations au 1er novembre, dont plus de 320 en réanimation.
Les décès liés au COVID s’accélèrent, passant de 68 au mois de septembre à 349 en octobre, la barre des 1000 décès dans la région ayant été franchie depuis le début de l’épidémie. La présidente de Région appelle donc à la plus grande vigilance et au respect de toutes les mesures de restrictions sanitaires, qu’il s’agisse du confinement, de l’adoption du télétravail, de la distanciation sociale, des gestes de protection ou encore du port du masque.

Ré-organiser le système de santé français

A l’image de la décentralisation de la gestion, de l’entretien et de la construction des lycées en 1982, la Région Occitanie propose, avec Régions de France, de faire évoluer la compétence régionale en incluant la gouvernance en matière d’aménagement sanitaire territorial.
Il serait, en autres, confié aux Régions :
• L’élaboration d’un plan régional de santé, schéma directeur de l’aménagement sanitaire du territoire, avec une attention particulière sur l’articulation entre médecine de ville, hôpitaux de proximité et CHU ;
• La construction, l’entretien et l’équipement des CHU et des centres hospitaliers généraux, épicentre du maillage territorial de l’offre hospitalière ;
• La régulation de l’installation des personnels soignants (démographie médicale, zonage des professionnels libéraux / expérimentation du conventionnement différencié) ;
• La responsabilité de décider des ouvertures et des fermetures de filières de formations médicales et paramédicales, de fixer les quotas d’entrée dans ces formations en lien avec la recherche et les universités.
Il est également demandé le transfert de l’immobilier des instituts de formation, souvent rattachés aux hôpitaux. Seraient exclues les politiques médicosociales et sociales sous la responsabilité des Départements.
Il est également nécessaire de repenser l’organisation des ARS, par une co-présidence entre le préfet et le président de Région, associant également plus fortement les Départements et les Communes. Les ARS se concentreraient sur leurs missions de coordination et de régulation, laissant plus de responsabilités aux hôpitaux.
Côté financier, il est proposé de régionaliser l’Objectif National des dépenses d’Assurance Maladie (ONDAM), qui est le budget de la santé inscrit aujourd’hui dans la Loi de Finances. Une évaluation régionale des besoins, donnant lieu à un nouveau Contrat d’objectifs et de moyens, permettrait une véritable régulation territoriale.

Distribution de masques pour tous les élèves de 6 à 11 ans

A la suite de l’annonce récente de l’obligation de port du masque étendue aux enfants dès l’âge de 6 ans, la Région Occitanie a choisi de soutenir les parents face au coût induit par cette nouvelle obligation en fournissant gratuitement des masques tissus aux élèves âgés de 6 à 11 ans, dans les cars scolaires, les Hôtels et Maisons de Région.
Ce masque est issu de la filière Occitane développée par la Région Occitanie à travers son opérateur Occitanie Protect créé en mai dernier. Fabriqué et conçu en Ariège au sein des entreprises Sage Adient (Laroque d’Olmes) et Biotex (Lavalenet), ennobli par l’entreprise Ferrié dans le Tarn (Lescout), il est finalisé dans les ateliers de l’entreprise ariégeoise Tissages Cathares (Villeneuve-d’Olmes).

Une politique de dépistage « sur-mesure » pour les personnes et territoires isolés

La Région Occitanie a pris l’initiative de lancer une opération de tests mobiles en direction des populations rurales. Mis en œuvre en partenariat avec La Croix Rouge française et l’Agence Régionale de Santé, ce dispositif propose des dépistages rapides aux populations éloignées des points de prélèvements existants dans les zones rurales ainsi qu’à celles éloignées des messages de prévention.

Recrutement dans les lycées

Afin d’anticiper les absences potentielles liées au contexte sanitaire auxquelles pourraient faire face les lycées, un assouplissement des modalités de remplacements des agents régionaux a été mis en œuvre. Grâce au lancement d’un appel à candidature correspondant à 80 Equivalents Temps Plein (ETP), la Région pourra par ailleurs compter sur un vivier d’agents mobilisables en fonction des besoins exprimés par les lycées localement.
Carole Delga demande au ministre de l’éducation de mettre en place, dès la semaine prochaine, une journée ou une demi-journée de fermeture des établissements pour l’évaluation et la réorganisation de l’accueil des élèves dans les lycées
La Région met à disposition 5000 ordinateurs portables, aux universités pour être distribués en priorité aux étudiants boursiers. Pour mémoire, 1500 ordinateurs portables avaient déjà été commandés par la Région en urgence au printemps dernier.
2 000 clés 4G seront distribuées aux établissements, pour permettre aux étudiants ne disposant que d’un forfait téléphone très limité et n’ayant pas d’accès à une connexion wifi de suivre les enseignements à distance.
?id=SADcnVCmlOxfIQphmeITgk8kDMBriEzJ

Des livraisons alimentaires pour les plus démunis dans les 13 départements

La Région Occitanie a lancé l’opération de solidarité « Bien manger pour tous », en partenariat avec les Chambres d’Agriculture, pour répondre à deux problématiques : permettre aux associations d’aide alimentaire de fournir aux familles les plus impactées par la crise sanitaire des produits frais et locaux, et aider les agriculteurs du territoire à écouler leurs productions.
Depuis le printemps dernier, la Région a acheté et distribué aux associations d’aide alimentaire 450 tonnes de produits frais et locaux (fruits, légumes, viandes, fromages…), soutenant l’activité de plus de 60 agriculteurs régionaux et entreprises agroalimentaires locales. Au total ce sont 30 000 personnes qui ont pu bénéficier de cette opération.

Prime COVID : la Région maintient son aide exceptionnelle

Au printemps dernier, la Région Occitanie a créé une aide exceptionnelle en faveur des étudiants en soins infirmiers et aux élèves aide-soignants ayant effectué un stage en proximité de malades atteints de la Covid-19 dans des établissements de santé ou médico-sociaux publics et privés. Face à la deuxième vague qui touche actuellement l’Occitanie, la Région va à nouveau instaurer une aide similaire aux étudiants en soins infirmiers et aux élèves aide-soignants en stage dans le cadre de leurs formations financées par la Région.

L’ouverture des commerces de proximité décidée localement

« Il faut territorialiser la décision d’ouverture des commerces en la confiant aux préfets de département et mettre en place une contribution exceptionnelle des géants de l’e-commerce »
« Face à ce nouveau confinement, je demande au gouvernement de mettre en place une plus large concertation sur la réouverture des commerces de proximité, s’appuyant sur un dispositif souple et efficace. Depuis plusieurs mois, les commerçants ont dû faire de nombreux efforts pour intégrer les nouvelles normes sanitaires et équiper leurs locaux en conséquence. J’ai souhaité que la Région contribue à l’aide à l’équipement sanitaire au travers notamment du dispositif L’OCCAL.
Aujourd’hui, il faut permettre une continuité de l’activité et les préfets de département pourraient donc décider, au vu de la situation sanitaire de chaque territoire, de l'ouverture de ces commerces. J’en appelle également à une contribution exceptionnelle "COVID" de la part des géants de l'e-commerce. Pendant la durée de la crise, ce prélèvement exceptionnel permettrait d’abonder un fonds d'aide aux commerces de proximité » a déclaré Carole Delga.

Lancement d’une plateforme digitale pour soutenir les produits d’Occitanie et le commerce de proximité

Afin de soutenir les artisans, les fabricants et les commerçants d’Occitanie, la Région lance le 12 novembre une plateforme digitale entièrement gratuite permettant aux consommateurs de trouver des produits de la vie courante confectionnés ou manufacturés près de chez eux.
Cette plateforme offrira aussi la possibilité aux commerçants proposant de la commande directe ou du retrait en magasin d’être référencés et de bénéficier de la visibilité de la plateforme régionale.
?id=geYh2TdIlMoX7Nf94CdpkoECSERakXFy

Tourisme : La Carte Occ’ygène prolongée

La Région Occitanie a lancé cet été la carte Occ’ygène, en lien avec le Comité Régional du Tourisme et des Loisirs, afin de soutenir le pouvoir d’achat des habitants et les professionnels du tourisme. Gratuite pour les 18/25 ans et les familles sous condition de ressources, la carte Occ’Ygène donne accès en illimité, et jusqu’au 30 juin 2021, à des avantages et des réductions sur de nombreuses activités de loisirs et hébergements auprès d’environ 300 établissements partenaires.
Depuis son lancement, plus de 30 000 cartes Occ'ygène ont été remises aux familles et jeunes du territoire, bénéficiant ainsi aux habitants de la région mais également aux acteurs du tourisme. Compte tenu du contexte économique et social, la monétisation de la carte Occy’gène à destination des publics les plus modestes (pouvant aller jusqu’à 300€) sera quant à elle prolongée jusqu’au 28 février 2021 afin de couvrir les vacances d’hiver.
Lancé depuis juillet 2019 afin d’aider à la restructuration financière des entreprises impactées par la crise, le Fonds Tourisme a été abondé par la Région de 4 M€ supplémentaires en octobre, permettant ainsi de lever 6 M€ complémentaires auprès de la Banque Européenne d’Investissements portant son montant total à 111 M€ (dont 39 M€ de la Région). 170 porteurs de projets ont déjà sollicité le fonds

Extension du fonds L’OCCAL aux entreprises culturelles

Ce fonds initialement dédié aux commerçants, artisans et entreprises du tourisme est doté d’une enveloppe de 80 M€ qui doit permettre à la fois de soutenir la trésorerie des entreprises et d’accompagner leurs investissements. Afin d’accompagner plus largement les différentes filières et en accord avec les partenaires que sont La Banque des Territoires, les Départements et 153 Intercommunalités, la Région a ouvert L’OCCAL aux acteurs de la culture, de l’évènementiel et du sport.
?id=NisuEetU3mU2S22tnItlErF6ugO3ClsJ

Un plan de 7 M€ pour un effet levier de 14 M€ pour les entreprises viti-vinicoles

La Région Occitanie associée à l’ensemble des interprofessions, des syndicats de métiers de la viticulture et la Chambre Régionale d’Agriculture, ont lancé un plan de relance collectif au service des entreprises viti-vinicoles d’Occitanie, fortement impactées par la crise sanitaire avec la perte de nombreux débouchés.
Doté d’un budget de 7 M€ financés par la Région avec un effet levier de plus de 14 M€, ce plan bénéficie d’un financement collectif inédit : pour 1€ financé par la Région, 1€ est financé par les professionnels.
Il est décliné selon trois axes :
• Des aides directes pour les entreprises avec la création d’un « Pass relance »
• Des actions collectives interprofessionnelles : lancement d’un jeu concours organisé dans plusieurs circuits de distribution afin de mieux faire connaître les appellations viticoles régionales ;
• Un soutien à la promotion grâce à une campagne de promotion des vins et vignobles d’Occitanie.
Ecomnews - Adds