Ecomnews - Adds
Marseille : Quel bilan des actions de la Région en faveur de l'économie, de l'emploi et des entreprises régionales ?
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 20 NOV 2019 à 10:17
BTP, industrie, maritime, numérique… Près de 300 chefs d’entreprises et représentants d’associations professionnelles se sont réunis au Conseil régional le 19 novembre à l’invitation de son Président, qui a dressé un bilan de ses actions en faveur de l’économie à mi-mandat.

A quatre mois du premier tour des municipales, Renaud Muselier, probablement dans la perspective des régionales de 2021, a rassemblé autour de lui des patrons de PME, PMI, grands groupes pour dresser un bilan d’étape depuis de début de sa mandature et du lancement en mars 2017 du schéma de développement économique.

« Cette soirée a pour but de rappeler le rôle leader de la Région sur l’organisation territoriale de l’économie. Plus de 80% des actions prévues ont été mises en œuvre. Le financement c’est le nerf de la guerre. L’objectif est d’atteindre 300 millions d'euros sur la mandature pour soutenir 15 000 entreprises. Déjà plus de 10 000 ont été aidées pour 170 millions d'euros engagés et 30,4% des fonds sont consacrés au financement des activités vertes », souligne l’élu.

Le Président a rappelé la création des huit Opérations d’Intérêt Régional ciblant huit filières stratégiques, le lancement du Fonds d’Investissement pour les Entreprises de la Région ou encore de la Team France Export Région Sud tout en invitant des entrepreneurs à témoigner.

Ainsi, la Présidente d’Horus Pharma, spécialisée dans la conception de solutions stériles pour l’ophtalmologie, prédit un doublement de son activité grâce à de nouveaux débouchés à l’international.

« La Région nous a soutenu dans le développement d’un nouveau dispositif médical. Nous avons été accompagnés par Rising Sud et venons de signer un partenariat avec une multinationale japonaise », a expliqué Martine Claret. Horus Pharma présent au Bénélux et en Espagne a vu son chiffre d’affaires progresser de 20% par an pour atteindre 65 millions d'euros en 2019.

?id=Z69RvbpwZL7lJ2ffkKKfRl682kNRKYLq

Le nouveau président des Régions de France a expliqué également l’accompagnement de la Région Sud auprès des entreprises pour capter des fonds européens. « Nous sommes passés de 500 millions d'euros à 3 milliards d'euros de fonds européens », a précisé l’élu.

Genes’Ink qui conçoit à Rousset des encres conductrices et semi-condutrices, a pu financer sa R&D avec ces fonds. « Nous avons deux projets qui ont été soutenus par l’Europe et la Région. Suite à mon voyage au Japon, je vais signer le 12 décembre un contrat avec une société japonaise qui elle-même est présente en Chine et à Taïwan. Sans cette aide politique je ne suis pas sûre que je serai allée aussi vite », s’enthousiasme Corinne Versini, fondatrice de Genes’Ink.

Producteur de bananes ivoiriennes, la Compagnie Fruitière a rappelé l’importance de l’Afrique. « C’est le territoire naturel de développement de la France avec beaucoup d’opportunités mais aussi de risques. Il vaut mieux y aller bien accompagné. Au sein du réseau Africa Link de nombreuses PME sont présentes dont une de mes filiales », explique Jérôme Fabre, à la tête d’un groupe familial qui pèse désormais 750 millions d'euros de chiffre d’affaires.

De quoi faire partie du cercle fermé du TOP 20 qui accompagne les jeunes sur le chemin de l’emploi avec l’opération « un parrain un emploi ». « 93 parrainages ont été signés et 42 jeunes ont bénéficié d’un accompagnement », complète Jérôme Fabre.

Brandissant des statistiques, comme thermomètre de l’économie régionale, Renaud Muselier a souligné la progression de 3,2% du chiffre d’affaires des PME au premier semestre 2019 et la hausse de 19,2% du nombre de création d’entreprises en région Sud en 2018.

Ecomnews - Adds