Ecomnews - Adds
Quelle est la situation économique du Gard ? Quel est le climat des affaires ? Enquête
Par Redaction publié le 15 MARS 2019 à 10:00
Le 11 mars dernier, à Nîmes, la CCI du Gard et la Banque de France tenaient une conférence en commun, pour présenter le bilan de la conjoncture 2018 et les perspectives économiques 2019, sur le département du Gard.

En 2018, face aux menaces protectionnistes, au ralentissement des échanges et à la baisse des investissements, la croissance mondiale a tendance à s'effriter.

Au sein de la zone euro, le ralentissement de la croissance est encore plus prononcé, passant de 2,5% en 2017 à 1,8% en 2018. Au niveau européen, comme au niveau mondial, les prévisions restent à la baisse, pour l'année à venir.

Bien que riches d'enseignements, ces données sur l'économie internationale n'étaient qu'une introduction pour la conférence organisée dans les locaux de la CCI du Gard, animée par son président Eric Giraudier et le directeur de la banque de France du Gard, Philippe Saigne-Vialleix.

En effet, dans le cadre d'un partenariat, la CCI et la Banque de France ont mené une étude en commun pour analyser l'économie gardoise à la loupe, et plus largement l'économie de la région Occitanie.

?id=mWgg0chrtzK4HrYGbwUsPG1VvfshC1rd

« La Banque de France, pour gérer la monnaie, a besoin de faire des études économiques et la CCI a pour mission d'apporter des services aux entreprises. Nous nous sommes aperçus que nous avons des visions complémentaires, que nous faisons des études complémentaires et le fait de croiser nos informations nous permet d'avoir une bonne idée de l'évolution de l'économie départementale », précise Philippe Saigne-Vialleix.

Ces données économiques locales sont le fruit d'une enquête à laquelle 266 entreprises ont participé dans le Gard et 2400 en Occitanie. Cette enquête a permis d'affirmer qu'au niveau régional, la croissance des entreprises ralentit mais l'emploi continue de progresser. La rentabilité décevante observée en 2018 devrait par ailleurs s'améliorer en 2019.

Les entreprises gardoises évoluent dans la tendance régionale, mais le ralentissement a été encore plus prononcé. Elles continuent cependant de créer des emplois malgré de nombreuses difficultés de recrutement.

?id=O1mMPyQBoBQ0G63YABQ2FCR7dc8Jo3T4

Une révélation pour le moins étonnante dans l'un des départements les plus pauvres de France où le taux de chômage s'élève à 12%.

A la fin de l'année 2018, les entreprises du secteur du commerce, en particulier, ont observé une importante chute de leur chiffre d'affaires causée par les mouvements de protestation des gilets jaunes.

« Nous avons un secteur du commerce qui a été très impacté par le mouvement des gilets jaunes sur le dernier trimestre 2018. Début 2019 on voit une amélioration mais on a vraiment des interrogations sur ce secteur » explique Eric Giraudier, président de la CCI du Gard, avant d'ajouter avec optimisme : « le climat des affaires reste positif dans notre département ! ».

?id=OTAd7md45SvE9X1GABBbOlZ6XEfZX6qc

?id=3yQrO03WARHzlSwbeTgKGVpTyJ3FTTrx

?id=zw5lA7eiqSAc7i4IQYIcXJxgb1785H1U

Ecomnews - Adds