Ecomnews - Adds
Toulouse : L’Afpa mise sur la mixité professionnelle
Par Caroline Valentin publié le 12 MARS 2018 à 09:40
A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le centre Afpa de Balma a proposé une matinée d’information pour faire découvrir aux femmes de nouveaux métiers et surtout lever les idées reçues sur les métiers dit « genrés ». Conférence, témoignages et visites : l’objectif était de démontrer qu’une femme peut se former et exercer tous les métiers !

Halte aux stéréotypes ! Dans le cadre de ses missions de service public, l’Afpa Occitanie se mobilise régulièrement pour faire évoluer les représentations, lever les idées reçues, faire découvrir aux femmes de nouveaux métiers, et surtout leur faire oser des métiers masculins.

C’est ainsi que le 8 mars, lors de la Journée internationale des droits des femmes, le centre Afpa de Balma a proposé une matinée d’information sur le thème : « En avant toutes ! ».

Les visiteuses, en entrée libre, ont eu l’opportunité d’assister à une conférence menée par Fabienne Battedou, consultante au Pôle Transitions professionnelles de l’Afpa Occitanie, sur la mixité professionnelle et la lutte contre les inégalités, avec la participation du CIDFF.

« Cette réunion était l’occasion d’informer les femmes sur des formations auxquelles elles n’auraient pas forcément pensé et qui pourtant sont basées sur des secteurs d’activités porteurs » a expliqué la conférencière. Informatique, numérique, aéronautique, ou encore bâtiment et TP, les femmes ont assurément leur place dans ces secteurs.

?id=MhGbhWAP44GmLHN7P9EdSu0g27mcj6gk

« Le taux d’insertion est très bon sur ces métiers : 65 % d’insertion sur 6 mois » ajoute Fabienne Battedou. « Les femmes sont très appréciées dans ces métiers et les employeurs en sont satisfaits ».

Pour venir conforter les propos de la consultante, deux stagiaires de l’Afpa sont venues témoigner de leur expérience réussie. Les auditrices ont ainsi pu échanger avec Muriel, stagiaire en formation d’Intégratrice cabine avion et Aurélie, stagiaire en formation de Conceptrice Développeurse Informatique.

Deux exemples de parcours motivants qui prouvent que les barrières professionnelles femmes-hommes peuvent se franchir avec brio.

En chiffres, en 2017, l’Afpa a enregistré 31% de stagiaires féminines, soit 45 000 personnes. Et elles ont réussi à hauteur de 82% versus 81% pour les hommes !

Enfin, si chaque jour, de nombreuses actions sont mises en place pour favoriser la mixité professionnelle et lutter pour le droit des femmes au travail, l’écart salarial reste encore tenace :

« Il y a encore aujourd’hui une différence de salaire de 17 % pour un même poste, même ancienneté et même niveau d’études entre un homme et une femme » a indiqué Madame Soulier, du CIDFF.

« Mais les mentalités et les représentations continuent d’évoluer ! Aujourd’hui, les employeurs sont heureux de recruter des femmes sur des métiers d’hommes ! Donc il faut oser ! C’est la volonté des entreprises, des femmes et des hommes, qui fera que cela évoluera encore davantage » a conclu la conseillère en insertion professionnelle du CIDFF.

?id=kwBxvOyTZd8B2tKtvYxRRZU0WcebCZxC

Ecomnews - Adds