Ecomnews - Adds
Tourisme : Quelles sont les tendances de la 1ère partie de la saison, marquée par une forte reprise épidémique ?
Par Redaction publié le 09 AOÛT 2021 à 09:39
Maeva, une marque du Groupe Pierre & Vacances - Center Parcs, est un excellent baromètre des comportements estivaux des vacanciers et a établi les premières grandes tendances de la saison.

+37% de réservations pour le mois de juillet par rapport à 2019.

L’effet de dernière minute s’est accentué cette année encore : plus de 6 juilletistes sur 10 ont réservé entre juin et juillet leurs vacances, c’est 12 points de plus que sur une année hors Covid (2019). 38% des juillettistes ont ainsi réservé à moins d’un mois de leur départ.

Le camping conforte sa place de choix numéro 1 des vacanciers pour le mois de juillet, et représente 57% des ventes (+3 points par rapport à 2019).

La location de particuliers représente 26% (+5 points VS 2019) des réservations.

Un taux d’occupation des campings en hausse pour juillet : 94% à date / 77% en 2020 et de 81% pour les locations de particuliers.

L’engouement confirmé pour les vacances en plein air et les locations privatives qui séduisent pour l’espace et l’indépendance qu’elles proposent (cuisines et espacés privés, piscine).

Un maintien des tendances de durées de séjours : 63% de séjours d’une semaine, 24% de séjours de + de 10 jours, cela illustre la forte envie pour des projets de vacances malgré le contexte sanitaire.

Une progression des courts séjours favorisée par le 14 juillet en milieu de semaine qui a offert l’occasion d’une escapade.

TOP 5 des départements prisés des juilletistes : la Vendée, le Var, les Pyrénées-Orientales, les Landes et la Charente-Maritime. La Savoie séduit particulièrement en dernière minute, une croissance de 45% des réservations sur les 4 dernières semaines

Confirmation des tendances habituelles pour les vacances de juillet : 77% des vacanciers choisissent la mer, 14% la montagne devant les destinations campagnes et villes.

Pour le mois d’août : les tendances sont favorables malgré les dernières évolutions de la situation sanitaire.

Ces dernières données démontrent que la frilosité redoutée des vacanciers pour réserver et partir ne se fait pas ressentir. Les évolutions de la situation sanitaire ne les ont pas freinés, leurs envies de vacances étant très fortes.

Les Français ont su s’adapter, notamment en attendant le dernier moment pour réserver. Des incertitudes subsistent mais elles n’ont pas contraint les Français dans leurs projets de vacances.

Ecomnews - Adds