CATALOG NE
#Barcelone #EnergiesRenouvelables #Entreprises #Espagne #Hydrogene #Catalogne
fages
15 octobre 2022 Dernière mise à jour le Samedi 15 Octobre 2022 à 10:00

Enagàs, Iqoxe et Messer seront aux côtés de Repsol. L’électrolyseur sera situé à Tarragone et représente un investissement de 230 millions d'€. Sa mise en service est prévue en 2025.

Ce sera le plus grand électrolyseur d’Espagne. Il aura une capacité de 150 MW dans sa première phase. Repsol, Enegàs, Iqoxe et Messer prévoient un investissement de 230 millions d’euros dans le projet, avec 80 millions supplémentaires pour les installations de stockage électrique.

Actuellement, le projet a dépassé le stade de l’ingénierie conceptuelle et est sur le point de commencer la phase d’ingénierie détaillée. Dans une seconde phase, qui débuterait en 2027, la capacité de production d’hydrogène renouvelable passerait à 1 GW.

L’électrolyseur utilisera de préférence des énergies renouvelables locales et disposera des meilleures technologies pour minimiser la consommation d’eau afin de produire de l’hydrogène et de l’oxygène renouvelables. D’une part, l’hydrogène renouvelable sera utilisé comme matière première dans l’industrie locale comme carburant industriel.

Il aura des usages dans la mobilité et sera injecté dans le réseau de transport de gaz naturel. D’autre part, l’oxygène renouvelable aura également des utilisations dans l’industrie environnante et sera distribué grâce au gazoduc du Polígono Petroquímico, propriété de Messer.

Pour Iqoxe , il s’agira d’atteindre son objectif de réduction de ses émissions de CO2, mais aussi de profiter de cet oxygène pour produire de l’oxyde d’éthylène. Cet électrolyseur à grande échelle représente une avancée technologique puisque grâce à sa taille il est possible de réduire les coûts liés à la production d’hydrogène renouvelable par électrolyse. Le projet, qui fait partie de la Vallée de l’Hydrogène de Catalogne, du Corridor Hydrogène de l’Èbre et du consortium SHYNE (Spanish Hydrogen Network), est un catalyseur pour créer des clusters autour de l’hydrogène.

Hydrogen repsol

L’objectif est d’adapter la capacité de production aux besoins de l’industrie adjacente et nouvellement créée, ainsi que de diversifier les usages de l’hydrogène renouvelable, afin que l’écosystème soit le plus efficace possible, tant en termes de coûts de production que de transformation et de logistique. De même, la production de cet hydrogène renouvelable se traduira par une diminution de la consommation de gaz naturel utilisé par l’industrie, ce qui contribue également à la réalisation de l’objectif fixé par la Commission européenne dans le cadre de la stratégie RePower EU pour réduire la dépendance externe aux énergies fossiles.

Repsol est actuellement le principal producteur et consommateur d’hydrogène en Espagne. La société a une feuille de route ambitieuse pour diriger le marché de l’hydrogène renouvelable dans la péninsule ibérique et jouer un rôle de premier plan en Europe : elle vise à atteindre 552 MW de capacité installée en 2025 et 1,9 GW en 2030, avec des investissements dépassant 2 500 millions d’euros dans des projets le long l’ensemble de la chaîne de valeur de l’hydrogène jusqu’en 2030.

Pour sa part, Enagás dispose d’un portefeuille de plus de 50 projets en Espagne dans le domaine des gaz renouvelables et de la décarbonisation, ce qui représente l’une des plus grandes plateformes européennes de projets de gaz renouvelables.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *