#AgefiphPaca #AidesAuxEntreprises #CreationDEntreprise #DemandeursDEmploi #Entrepreneuriat #Handicap #ProvenceAlpesCoteDAzur #Videos #ProvenceAlpesCoteDAzur
superadmin
29 octobre 2019 Dernière mise à jour le Mardi 29 Octobre 2019 à 08:15

La délégation régionale Paca-Corse de l’Agefiph était présente au au 5ème Salon des Entrepreneurs de Marseille. À cette occasion, elle a organisé une conférence sur le thème « Création d'entreprise et handicap, c'est possible ! ». Découvrez dans notr

L’Agefiph et ses partenaires en création et reprise d’entreprise ont tenu un stand au Salon de Entrepreneurs de Marseille. Conseils, partage d’expériences, compensation du handicap, financements, recrutement de travailleurs handicapés … Les visiteurs ont pu trouver des réponses à toutes leurs questions et écouter les témoignages inspirants de créateurs d’entreprises en situation de handicap durant la conférence « Création d’entreprise et handicap, c’est possible ! ».

« Il y a souvent de l’auto-censure, les personnes en situation de handicap ne s’imaginent pas qu’elles peuvent créer leur entreprise » explique Anne-Marie Segaud, Déléguée régionale adjointe de l’AGEFIPH PACA Corse.

?id=EsQUYJxxnDzptDJSiSlE815O6bvVMQRZ

Après avoir exercé 15 ans dans le social, Rose Adelyne Le Fever a eu un accident de la vie qui a causé la perte de son emploi et lui a valu la reconnaissance de Travailleur handicapé.

« C’est ainsi que je me suis trouvée en 2016 dans l’obligation de me remettre en question et de réfléchir autrement à ma vie professionnelle. Que pourrais-je faire, à mon niveau, pour œuvrer en faveur de notre planète  ?  C’est alors que l’idée de proposer un service de location de vélos atypiques a vu le jour. »

Aujourd’hui, la présidente et fondatrice de Rosalie and CO veut montrer que le handicap n’est pas un frein à la création d’entreprise. « Il faut lever la tête, sortir de sa zone de confort, et les choses coulent d’elles mêmes ».

En région Provence-Alpes Côte d’Azur, l’Agefiph a aidé 358 porteurs de projets en situation de handicap en 2018. « L’accompagnement  sécurise les porteurs de projet, et nous proposons aussi un suivi pendant 3 ans » précise Anne-Marie Segaud. « Mais le coeur de métier de l’Agefiph c’est la compensation du handicap, pour pouvoir réaliser son activité dans les meilleures conditions possibles ».

L’Agefiph accompagne aussi les personnes en amont pour de la formation ou tout autre besoin.

?id=c3C7tp2htgmeZImRMdtTffAvboYHGskE

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *